La vente de cornes de rhinocéros autorisée en Afrique du Sud

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'Afrique du Sud vient d'autoriser la vente de cornes de rhinocéros. Même si elle sera encadrée, cette décision inquiète les associations de défense de cette espèce menacée.

C'est une décision qui inquiète les amis des animaux. L'Afrique du Sud vient d'autoriser la commercialisation des cornes de rhinocéros, dans un certain cadre. Les associations de défense de cette espèce menacée craignent que certains trafiquants en profitent pour spéculer sur le prix des cornes, qui peut atteindre jusqu'à 100.000 euros le kilo.

"Pour eux, la disparition totale des animaux serait une aubaine." "Les fermiers qui ont fait ce recours en Afrique du Sud veulent capitaliser sur l'extinction du rhinocéros et essayent de faire des stocks de cornes. Pour eux, la disparition totale des animaux à l'état sauvage serait une aubaine car cela ferait exploser les prix", explique Charlotte Nithart, porte-parole de l'association Robin des Bois. 

"Ce commerce fait la promotion du charlatanisme." Charlotte Nithart estime par ailleurs que le demande est trop forte pour avoir un marché légal encadré. "Etant donné qu'il reste à peu près 25.000 rhinocéros dans le monde, le commerce légal ne pourra pas satisfaire la demande de millions de personnes qui veulent avoir de la corne de rhinocéros, pour des prétendues vertus médicinales inexistantes. Ce commerce fait la promotion du charlatanisme", se lamente-t-elle.

Au mois de mars, un rhinocéros avait été abattu par des braconniers au zoo de Thoiry en France. Sa corne avait été sciée.