La Turquie relâche plus de 750 soldats, Erdogan annule des plaintes

  • A
  • A
La Turquie relâche plus de 750 soldats, Erdogan annule des plaintes
Image d'illustration.@ ILYAS AKENGIN / AFP
Partagez sur :

Plus de 750 soldats interpellés après le putsch raté du 15 juillet ont été relâchés samedi. 231 soldats restent toujours en garde à vue.

La Turquie a relâché samedi plus de 750 soldats interpellés après le putsch manqué du 15 juillet, rapportent les médias officiels turcs.

231 soldats toujours en garde à vue. L'agence de presse officielle Anadolu (Anatolie) précise que ces 758 militaires ont été relâchés sur recommandation du parquet après avoir donné leur témoignage. La justice a accédé à cette requête, jugeant leur détention inutile. Mais 231 autres soldats restent en garde à vue. 

L'armée turque, la deuxième de l'Otan par les effectifs, a été durement touchée par la tentative de coup d'Etat et 40% des généraux et amiraux des forces armées ont été congédiés. Le ministre turc de la Défense, Fikri Isik, a averti vendredi sur la chaîne NTV que la réorganisation de l'armée n'était pas achevée, ajoutant que les écoles militaires feraient l'objet d'un "nettoyage".

18.000 personnes interpellées au total. Au total, ce sont plus de 60.000 personnes qui ont été appréhendées, limogées ou suspendues pour liens présumés avec la tentative de coup d'Etat. Samedi, 56 employés du tribunal constitutionnel ont été suspendus de leurs fonctions, rapporte la chaîne privée Haberturk. Parmi eux, une vingtaine de journalistes accrédités auprès de la cour ont été interpellés. Le ministre de l'Intérieur Efkan Ala a précisé que plus de 18.000 personnes avaient été interpellées depuis le putsch avorté et que 50.000 passeports avaient été annulés.