La tempête Jonas s'installe à l'Est des Etats-Unis

  • A
  • A
La tempête Jonas s'installe à l'Est des Etats-Unis
La tempête Jonas tombe sur Washington
28 partages

Une tempête de neige de grande ampleur doit toucher la côte Est des Etats-Unis. Plus de 60 centimètres de neige devraient tomber dans la nuit de vendredi à samedi. 

EN IMAGES

Les premiers flocons tombent ! C'est une tempête de neige qui attend les américains vendredi et samedi. Un épisode climatique extrême dont ils ont finalement l'habitude. Le maire de New York, Bill de Blasio a par exemple demandé vendredi aux New-Yorkais de ne pas utiliser leur voiture durant le blizzard attendu ce week-end, et de sortir le moins possible. "La neige devrait commencer à tomber à New York dans la nuit de vendredi à samedi, et se poursuivre jusqu'à dimanche", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. "Les prévisions ont été revues à la hausse, et il devrait tomber entre 30 et 45 cm de neige sur la ville", a-t-il ajouté, évoquant également des vents violents et des risques d'inondations côtières.

Et déjà, les premiers flocons de la tempête record sont apparus vendredi vers 13 heures (18h en France) comme prévu à Washington. Près de 50 millions de personnes devraient être affectées par la tempête Jonas, surnommée par le quotidien Washington Post "Snowzilla" peu avant que la neige ne commence à tomber sur la capitale fédérale. Voici les images de Washington :

Jonas-2-ok

Jonas-3-ok

Jusqu'à 60 centimètres de neige. "Les chutes de neige pourraient dépasser les 60 cm dans certaines régions, y compris Baltimore et Washington", ont précisé les services météorologiques. La veille, ils avaient également mis en garde contre du verglas, des vents forts (jusqu'à 90 km/h) et des inondations côtières. Une quinzaine d'Etats devraient être affectés, depuis la façade Atlantique (entre New York et la Caroline du Sud) jusqu'à l'Arkansas, dans le Sud.

Jonas-4-ok

Jonas-5-ok

Des coupures d'électricité à prévoir. Les vents violents se révèlent particulièrement dévastateurs dans un pays où le réseau électrique est rarement enterré. Il n'est pas rare que des centaines de milliers de personnes se retrouvent privées d'électricité pendant plusieurs jours, y compris dans les banlieues huppées de Washington. Dans la capitale américaine, qui pourrait subir ses plus fortes chutes de neige en près d'un siècle, le gouvernement fédéral a fermé ses opérations dès midi. D'autres Etats, comme le Kentucky, ont fait de même.

Comme chaque année donc, des dispositifs sont prêts dans les villes du littoral atlantique du pays. Ce seront plus de 300 travailleurs mobilisés 24 heures sur 24, 579 saleuses déployées et 330.000 tonnes de sel disponibles. 70 millions de personnes se sont déjà ruées dans les magasins pour faire leurs provisions. Les autorités ont invité la population à ne pas sortir de chez elle dans la mesure du possible.