La télévision d'État d'Arabie saoudite annonce que la police a déjoué une "action terroriste" à La Mecque

  • A
  • A
La télévision d'État d'Arabie saoudite annonce que la police a déjoué une "action terroriste" à La Mecque
La Mecque, où les fidèles viennent en pèlerinage, est le premier lieu saint de l'islam.@ AFP
Partagez sur :

Onze personnes, dont cinq policiers, ont été blessées dans l'effondrement d'un bâtiment où se barricadait un kamikaze qui s'est fait exploser, a précisé la télévision saoudienne.

Les forces de sécurité saoudiennes ont déjoué vendredi une action "terroriste" contre la Grande Mosquée de La Mecque, premier lieu saint de l'islam, où des dizaines de milliers de fidèles étaient rassemblés, a rapporté la télévision d'État El-Ikhbariya. Onze personnes, dont cinq policiers, ont été blessées dans l'effondrement d'un bâtiment de trois étages où se barricadait un kamikaze qui s'est fait exploser, a précisé la télévision, citant le ministère de l'Intérieur.

Des "groupes terroristes" démantelés. L'homme soupçonné de vouloir commettre un attentat s'est fait exploser lorsqu'il s'est retrouvé encerclé par les forces de l'ordre dans une maison dans laquelle il se cachait, a précisé le média d'État. Cinq autres personnes, dont une femme, ont été interpellées, ajoute le ministère dans un communiqué lu sur l'antenne de la chaîne de télévision publique Al Arabiya. Cette dernière ainsi que l'autre chaîne publique Al Ekhbariya ont par ailleurs rapporté que deux "groupes terroristes" avaient été démantelés dans la ville sainte et qu'un troisième avait été neutralisé à Djeddah.

La tentative d'attentat, déjouée au moment où les fidèles étaient massivement rassemblées à la Grande mosquée pour le dernier vendredi du Ramadan, le mois de jeûne musulman, est la deuxième du genre à viser un lieu sacré des musulmans en Arabie saoudite. En juillet 2016, un attentat perpétré à Médine, deuxième lieu saint de l'islam, avait fait quatre morts parmi les gardiens de sécurité, près de la Mosquée du prophète Mahomet.