La Syrie "prête" à participer aux discussions de Genève

  • A
  • A
La Syrie "prête" à participer aux discussions de Genève
Des piétons dans une rue de Damas. Image d'illustration. @ LOUAI BESHARA / AFP
Partagez sur :

C'est ce qu'a déclaré jeudi le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem lors d'un déplacement en Chine.

Damas est "prêt à participer" aux discussions sur la Syrie qui doivent se tenir fin janvier sous l'égide des Nations unies à Genève, a annoncé jeudi à Pékin le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem, en visite en Chine.

Gouvernement "d'Union nationale". "La Syrie est prête à participer au dialogue inter-syrien de Genève sans interférence étrangère", en espérant que cela aidera à former "un gouvernement d'union nationale", a-t-il déclaré. La tenue de ces discussions en Suisse font suite à l'adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU d'une feuille de route pour une solution politique.

Impasse sur Bachar Al-Assad. Les Nations unies ont aussi adopté une résolution qui prévoit la mise en place d'un gouvernement de transition et l'organisation d'élections. L'ONU n'y tranche cependant pas le sort futur du président Bachar Al-Assad. "Compte tenu de la réalité sur le terrain et de l'impasse faite sur le sort de Bachar al-Assad, l'accord n'est absolument pas applicable", avait réagi après l'adoption Samir Nachar, un membre de la Coalition nationale syrienne (CNS), principale formation de l'opposition en exil.