La sécurité de Donald Trump renforcée pour éviter des incidents

  • A
  • A
La sécurité de Donald Trump renforcée pour éviter des incidents
@ JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les polices locales viennent désormais en renfort du Secret Service pour éviter des incidents lors des déplacements du candidat à la primaire républicaine.

Donald Trump rejette tourte responsabilité pour les incidents lors de ses meetings. Alors qu'il y a eu plusieurs incidents lors de ses réunions publiques, jusqu'à l'annulation d'un meeting à Chicago, le milliardaire se défend de faire monter la pression. Il menace cependant d'envoyer ses militants aux meetings de son adversaire démocrate, Bernie Sanders. Après ces événements, on ressent donc un vrai climat sécuritaire autour de Donald Trump.

Des incidents lors des précédents meetings. En effet, si le Secret Service assurait déjà la sécurité du milliardaire depuis plusieurs mois, les polices locales se mobilisent aussi désormais. Elles redoutent en effet un clash qui pourrait être tragique entre certains fans de Donald Trump, excédés d'être pointés du doigt et des opposants que le discours incendiaire du candidat républicain a poussé à bout. Parmi ces opposants, on retrouve notamment beaucoup d'activistes du mouvement Black lives matter. Tous savent s'organiser et préviennent déjà que si Trump remporte la nomination républicaine, "Dieu sait où cela s'arrêtera".

La liberté d'expression sacrée. Cette campagne est un fiasco, un carnaval, dénonce Marco Rubio, pourtant dans le même camp que Donal Trump. De son côté, Hillary Clinton accuse Trump d'avoir allumé la mèche en appelant ses supporter à cogner pour se défendre. Pour la candidate démocrate, "il est le premier responsable de ses flambés de violence". A l'approche de la désignation, ses opposants tentent donc d'expliquer que la nomination de Donald Trump provoquerait le chaos, mais la liberté d'expression, sacrée aux Etats-Unis, poussera les Américains à la défendre même pour Donald Trump.