La Scientologie castait des femmes pour Tom Cruise

  • A
  • A
La Scientologie castait des femmes pour Tom Cruise
L'acteur américain est le mieux payé d'Hollywood.@ Reuters
Partagez sur :

Avant Katie Holmes, une actrice avait été choisie pour devenir sa petite amie, dit Vanity Fair.

Lorsqu'Hollywood prépare une grosse production, un long et fastidieux casting est organisé pour trouver la perle rare. Mais les producteurs de films ne sont pas les seuls à utiliser ce procédé. L'église de la Scientologie a fait de même mais pour dénicher... la future épouse du plus illustre membre de cette secte, l'acteur américain Tom Cruise. La Scientologie dément en bloc.

Selon le magazine américain Vanity Fair qui a mené l'enquête, l'église aurait mis en place en 2004 un processus pour auditionner "les actrices qui faisaient déjà partie du mouvement", prétextant un rôle dans un futur film. Cette opération "top secret" aurait été menée par l'épouse du dirigeant de la Scientologie, Shelly Miscavige.

"Retirer son appareil dentaire"

boniadi 930-1000

© Reuters

Si le lien entre le choix des petites amies de Tom Cruise et la Scientologie est déjà suspecté depuis plusieurs années, le magazine américain met en lumière, preuves à l'appui, les pratiques douteuses de cette puissante organisation outre-Atlantique. "On leur disait qu'elles auditionnaient pour un film et ensuite, on leur posait plusieurs questions comme : 'que pensez-vous de Tom Cruise ?'", rapporte la journaliste Maureen Orth qui a enquêté sur cette affaire.

Après plusieurs auditions, c'est finalement une actrice irano-britannique, Nazanin Boniadi, membre de la Scientologie, qui avait été choisie en 2004. Mais avant de pouvoir s'afficher aux bras de la star, cette femme a subi un véritable interrogatoire. Et a dû livrer de nombreux détails sur sa vie intime et sexuelle. "Elle a dû retirer son appareil dentaire, stopper sa coloration rousse et quitter son petit copain" de l'époque, relate encore la journaliste. 

"Comme Nicole Kidman"

En novembre 2004, la jeune femme déménage à New York pour se rapprocher de l'acteur. Lors de leur première rencontre, Tom Cruise et Nazanin Boniadi se sont retrouvés pour dîner dans un grand restaurant, entourés par des membres de la Scientologie, avant un petit tour sur la patinoire du Rockefeller Center, entièrement réservée pour l'occasion. Leur "lune de miel" s'est ensuite terminée au Trump Tower où l'acteur américain avait loué un étage entier. Afin de rassurer sa mère –elle-même membre de l'église-, la jeune femme a prétexté qu'elle était à New York sur un projet de la Scientologie.

Nicole Kidman

© reuters

Mais au bout de quelques mois, la relation tourne court. Tom Cruise se lasse et demande à l'actrice de quitter la maison où elle vivait en sa compagnie car, comme l'affirme Vanity Fair, il "voulait rencontrer quelqu'un possédant une force de caractère propre comme Nicole Kidman", son ex-femme. La rupture est donc consommée. Nazanin Boniadi décide alors d'officialiser elle-même cette rupture avec l'acteur le mieux payé d'Hollywood. Mais cela est interdit, selon les règles fixées par la Scientologie qui décide de lui infliger une punition. L'actrice aurait ainsi dû "nettoyer des toilettes avec une brosse à dents et le carrelage de la salle de bains avec de l'acide". Depuis, cette actrice irano-britannique et sa mère ont quitté la Scientologie.

Katie Holmes surveillée ?

Katie Holmes et Tom Cruise

© REUTERS/Toby Melville

L'enquête du magazine ne dit pas si cette femme était rémunérée pour cette relation. En revanche, Katie Holmes, l'ex-femme de Tom Cruise, était payée trois millions d'euros par année passée avec Tom Cruise. L'actrice a même touché une prime lorsqu'elle est tombée enceinte. Selon plusieurs médias américains, Katie Holmes était surveillée par une équipe d'hommes "mystérieux" et de véhicules pour la prendre en filature. Les deux époux ont annoncé leur divorce fin juin.

>>> A lire aussi : La Scientologie dément surveiller Katie Holmes