La Russie "solidaire" avec la France après l'attentat de Nice

  • A
  • A
La Russie "solidaire" avec la France après l'attentat de Nice
Vladimir Poutine. @ KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Partagez sur :

Le président russe a exprimé vendredi la solidarité de son peuple avec la France, au lendemain de l'attentat qui a visé la ville de Nice.

Le président russe Vladimir Poutine a exprimé vendredi sa solidarité avec la France après l'attentat de Nice ayant fait au moins 84 morts, le qualifiant d'"acte barbare" et appelant à continuer "la lutte contre le terrorisme".

Un attentat "cynique". "La Russie est solidaire avec le peuple français en ce jour difficile", a déclaré le président russe dans un télégramme adressé à son homologue français François Hollande, selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. "Nous avons encore vu que le terrorisme ignore absolument ce qu'est la morale humaine", indique Vladimir Poutine dans le télégramme, selon un communiqué du Kremlin, qualifiant l'attentat de "particulièrement cruel" et "cynique".

Appel à "l'union des forces". "La victoire contre ce 'mal monstrueux' nécessite l'union des forces de l'humanité civilisée", a-t-il affirmé, ajoutant que "la Russie est prête à une coopération étroite avec la France" pour "lutter contre le terrorisme". Le président russe a également présenté ses condoléances aux familles des victimes pour cet "acte terroriste barbare".

Solidarité de nombreux pays. L'attentat qui a fait au moins 84 morts jeudi soir lorsqu'un camion a foncé dans la foule à Nice, a provoqué une vague d'indignation à travers le monde, et les messages de solidarité affluaient vendredi matin des dirigeants du monde entier, notamment l'Allemagne et plusieurs pays arabes.