La Russie a livré des missiles anti-navires à la Syrie, rapporte jeudi l'agence Interfax en citant une source militaire anonyme, quelques jours après qu'une commission d'enquête de l'Onu s'est prononcée pour un embargo international sur les ventes d'armes à Damas.   

Moscou s'oppose aux nouvelles sanctions imposées à la Syrie par les Occidentaux et la Ligue arabe, et a défendu son droit de vendre des armes à ce pays. Le montant de ces ventes s'est élevé à des dizaines de millions de dollars en 2010. "Le contrat a été entièrement rempli, presque avant l'heure", écrit Interfax, dont la source évalue le contrat à 300 millions de dollars. "Cet armement permet de protéger l'ensemble du littoral syrien d'une possible attaque venant de la mer", ajoute l'agence sans préciser quand ont lieu les livraisons.