L'Ukraine ne laissera pas passer le "convoi humanitaire" russe

  • A
  • A
L'Ukraine ne laissera pas passer le "convoi humanitaire" russe
@ REUTERS
Partagez sur :

Un convoi russe formé de 280 camions transportant de l'aide humanitaire est parti mardi de la région de Moscou.

L'Ukraine ne laissera pas passer sur son territoire le "convoi humanitaire" russe en route mardi vers la frontière, a déclaré mardi le chef adjoint de la présidence ukrainienne Valéri Tchaly.

Non grata. "Nous ne jugeons pas possible le déplacement de colonnes russes sur le territoire de l'Ukraine. Cette cargaison pourrait traverser un poste-frontière ukrainien et être rechargée dans des véhicules du Comité international de la Croix-Rouge. Nous n'accepterons pas que (l'aide humanitaire) soit accompagnée par le ministère russe des Situations d'urgence ou par des militaires russes", a déclaré Valéri Tchaly au cours d'un point de presse.

>> LIRE AUSSI - Ukraine : l'armée a resserré "au maximum" l'étau autour de Donetsk

"Tout a été décidé avec l'Ukraine". La cargaison d'aide russe contenue dans 280 camions partis dans la matinée de la région de Moscou doit être livrée à la frontière ukrainienne et remise à la Croix-Rouge pour être embarquée sur d'autres véhicules, a précisé Tchaly.

"Tout a été décidé avec l'Ukraine", avait pourtant affirmé le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov. Lundi, les Etats-Unis et l'Union européenne ont prévenu la Russie que toute intervention, même humanitaire, dans l'est de l'Ukraine sans le consentement de Kiev serait "inacceptable" et constituerait une violation du droit international.