La réforme de la santé d’Obama retoquée

  • A
  • A
La réforme de la santé d’Obama retoquée
@ REUTERS
Partagez sur :

Des républicains ont identifié des vices de procédure. Le texte devra être en partie revoté.

C’est le porte-parole du chef de la majorité démocrate au Sénat qui a lui-même annoncé la nouvelle : la loi sur la réforme de l'assurance maladie, défendue âprement par Barack Obama et adoptée dimanche au terme d’un marathon parlementaire, devra être partiellement revotée à la Chambre des représentants.

En cause : deux dispositions, "relativement mineures" et "techniques" assurent les démocrates, qui constituent des vices de procédure. Le texte est en fait en train de faire la navette entre le Sénat et la Chambre des représentants pour une ultime mise au point sur des amendements et c’est à cette occasion que le lièvre a été levé par des élus républicains. C'est sur ce paquet d'amendements que les représentants devront se pencher à nouveau.

Une tentative pour "détruire le projet"

Ce nouveau vote est un revers pour les démocrates après quinze mois de difficiles négociations. Les Républicains mais aussi une large partie de l'opinion publique sont opposés à cette réforme qui était pourtant un des engagements de campagne de Barack Obama. Pour peser sur le débat, le président américain a annulé plusieurs voyages officiels. Et il doit encore faire face à l'opposition de 13 Etats qui ont engagé des recours.

Signe de la tension accumulée au fil des mois : Barack Obama avait organisé mardi une séance officielle de signature du texte à la Maison-Blanche pour remercier ses soutiens. Las.

Tout est à refaire ?

"Nous sommes confiants dans le fait que la Chambre votera rapidement la loi avec ces changements mineurs", a cependant assuré Kate Cyrul, la porte-parole du président démocrate de la commission de la santé du Sénat.

Mais, "il est très clair qu'il n'y a aucune tentative visant à améliorer ce projet. Il s'agit d'une tentative visant à détruire le projet", s’est emporté un porte-parole du chef de la majorité démocrate au Sénat. La réforme, la plus importante jamais votée aux Etats-Unis, doit permettre d'étendre la couverture santé à 32 millions d'Américains qui n'étaient pas assurés jusqu’à présent.