LA QUESTION D'EUROPE SOIR - Pensez-vous, comme Gilles Kepel, que les intellectuels français minimisent le phénomène djihadiste ?

  • A
  • A
LA QUESTION D'EUROPE SOIR - Pensez-vous, comme Gilles Kepel, que les intellectuels français minimisent le phénomène djihadiste ?
@ Fadi al-Halabi / AMC / AFP
Partagez sur :

Chaque jour, donnez-nous votre avis sur l’actualité et retrouvez le résultat du vote et vos commentaires en direct, à l’antenne, dans Europe Soir à partir de 19 heures.

Dans son dernier ouvrage la fracture, Gilles Kepel, spécialiste de l’islam, identifie les contours du "djihad français" et met en garde les politiques français qui ne mesurent pas, selon lui, le risque de guerre civile qui se profile. Le spécialiste dénonce également l'utilisation de l'argument de l'islamophobie pour empêcher toute critiques. "Le CCIF veut créer une com­mu­nauté musul­mane dé­fi­nie par la vic­ti­mi­sa­tion et en prendre la di­rec­tion", dénonçait-il récemment dans les colonnes du quotidien suisse Le Matin.

Gilles Kepel va même plus loin en accusant cer­tains in­tel­lec­tuels de gauche, dont les plumes du Bondy Blog, de faire le jeu des islamistes et de mi­ni­mi­ser la me­nace dji­ha­diste. "J'ai com­pris de­puis lors que le Bondy Blog avait été to­ta­le­ment re­pris en main par cette frange fré­riste qui a fait de l'is­la­mo­pho­bie son prin­ci­pal slo­gan. Pour les Frères musulmans, dans la mou­vance de Tariq Ra­ma­dan (is­la­mo­logue et pe­tit-fils du fon­da­teur égyp­tien du mou­ve­ment), comme pour Mar­wan Mu­ham­mad (le di­rec­teur exé­cu­tif du Collectif contre l'is­la­mo­pho­bie en France), il y a une vo­lonté ma­ni­feste de mo­bi­li­ser cette jeu­nesse mu­sul­mane en oc­cul­tant le phé­no­mène des at­ten­tats, en se re­fu­sant à le pen­ser", explique Gilles Kepel dans une grande interview donnée à l'Obs.

Qu'en pensez-vous : croyez-vous comme Gilles Kepel que les intellectuels français minimisent le phénomène djihadiste ? Votez ci-dessous et laissez-nous vos questions et commentaires. Gilles Kepel, spécialiste de l'islam, répondra à vos questions en direct à 19 heures dans le Club de la presse.