La production de vodka contrôlée par satellite

  • A
  • A
La production de vodka contrôlée par satellite
Les ateliers clandestins seront traqués depuis l'espace.@ REUTERS
Partagez sur :

La Russie veut lutter contre les productions illégales et parfois frelatées qui gangrènent le pays.

Les autorités russes vont contrôler la production d'alcool depuis l'espace à l'aide de photos satellite infrarouge pour identifier les producteurs de vodka illégale et ceux qui dépassent les volumes autorisés, rapporte mercredi le quotidien Izvestia. L'an passé, le nombre de sociétés autorisées à produire de l'alcool en Russie a été réduit de moitié, mais certaines ont poursuivi leurs activités sans licence, relève le journal.

Des observations effectuées à l'aide de satellites ont déjà permis au service fédéral de régulation du marché de l'alcool d'identifier des contrevenants, selon la même source. Interrogé par le journal, l'expert Boris Dvorkine souligne le coût élevé de ce type de surveillance, le prix de chaque photo satellite à haute résolution étant estimé à 500 dollars (400 euros). Par ailleurs, des juristes interrogés par Izvestia doutent de la légalité de tels moyens, soulignant que le contrôle de la production d'alcool doit s'effectuer selon des procédures bien précises.

L'abus de boissons alcoolisées est supérieure aujourd'hui qu'après la chute du communisme et tue un demi-million de personnes chaque année en Russie - qui compte 141,2 millions d'habitants - et se répercute sur l'espérance de vie des hommes, inférieure à celle de pays pauvres comme le Bangladesh ou le Honduras, selon les chiffres officiels.