La presse mondiale dit adieu à Mandela

  • A
  • A
La presse mondiale dit adieu à Mandela
@ REUTERS
Partagez sur :

A LA UNE - Dans le monde entier, le visage de Nelson Mandela, mort jeudi soir, est à la Une.

REVUE DE PRESSE. Son visage est partout. Nelson Mandela, l’ancien président d’Afrique du Sud mort jeudi soir à l’âge de 95 ans, est à la Une de tous les journaux du monde vendredi. Les superlatifs ne manquaient pas pour retracer le parcours de ce "héros de l’humanité", salué unanimement ou presque. Tour d’horizon.

En Afrique du Sud, des titres en noir et blanc. C’est la sobriété qui a été choisie par la plupart des titres de son pays, avec plusieurs Unes en noir et blanc, dont certaines s’adressent directement à "Madiba". "Hamba kahle Madiba", "va en paix Madiba", écrit The Times en langue xhosa, la langue du clan de Nelson Mandela.

Le Sowetan, de son côté, dit "Au revoir" à "Tata" (papa), son surnom, et affiche sur son site internet des citations du grand homme, dont celle-ci : "personne ne sait quand il va mourir. Même si je suis un vieil homme, je ne m’attarde pas sur ma possible mort. La mort vient quand elle est prête".

Un poing levé à la Une du New Yorker. Il n’y a pas qu’en Afrique du Sud que le visage de Mandela fait la Une. Pour son prochain numéro, le New Yorker a choisi un portrait de jeunesse de "Madiba", sur lequel il porte encore la moustache et apparaît le poing levé.

De son côté, le New York Times salue un homme qui a su "transcender les passions raciales qui déchiraient son pays".

L’Equipe aussi lui rend hommage. En France, Le Monde consacre une Une "exceptionnelle" à ce "combattant de la liberté".

Même L’Equipe se fend d’un bandeau sur fond noir et souligne que "pour mener à bien son œuvre, il n’hésita pas à mettre le sport à contribution", notamment pendant la coupe du monde de rugby de 1995.

Outre-Rhin, le magazine Der Spiegel rend hommage au "héros de la liberté" et affirme : "avec Nelson Mandela, le monde a perdu un des plus grands combattants contre l'oppression". En Grande-Bretagne, The Guardian insiste sur le côté universel de Nelson Mandela, saluant sa "douceur" et son "ouverture d’esprit".

Une seule voix discordante. Dans ce concert de louanges, on trouve tout de même une voix discordante, celle du quotidien suédois libéral Dagens Nyheter. Dans un édito en demi-teinte, le journal regrette que Nelson Mandela ne se soit pas davantage exprimé au sujet des violences au Zimbabwe entre populations noires et fermiers blancs.

>> Retrouvez en vidéo la revue de presse de Thomas Sotto :



La disparition de Nelson Mandelapar Europe1fr
sur le même sujet

ZOOM - Ce que vous ignorez sur Mandela" url_id="250221">ZOOM - Ce que vous ignorez sur Mandela

TEMOIGNAGE - Un homme " url_id="250189">TÉMOIGNAGE - Un homme "authentique"

VIDEO - Nelson Mandela, une icône entrée dans l’histoire" url_id="250179">VIDÉO - Nelson Mandela, une icône entrée dans l’histoire