La présidente sud-coréenne destituée s'excuse et appelle à la vigilance

  • A
  • A
La présidente sud-coréenne destituée s'excuse et appelle à la vigilance
Park Geun-Hye a été destituée par l'Assemblée.@ JEON HEON-KYUN / POOL AFP / AFP
Partagez sur :

Empêtrée dans une affaire de trafic d'influence, la présidente sud-coréenne a été destituée par l'Assemblée nationale.

La présidente sud-coréenne destituée Park Geun-Hye s'est excusée vendredi pour le "chaos" politique dans son pays et a appelé le gouvernement à rester vigilant en matière économique et de sécurité nationale.

"Je suis tellement désolée pour tous les Sud-Coréens d'avoir créé ce chaos national par ma négligence alors que notre pays fait face à tant de difficultés, allant de l'économie à la défense nationale", a-t-elle dit dans une allocution télévisée peu après l'adoption par l'Assemblée nationale d'une motion de destitution.

Appel à la vigilance. "Nous ne devons pas baisser la garde une seule minute, compte tenu de la gravité de la situation ici et à l'étranger, du point de vue économique et de la défense nationale", a-t-elle ajouté, demandant au gouvernement de s'unir pour minimiser les conséquences du vote.