La Première ministre britannique appelle à l'unité pour 2017 après le Brexit

  • A
  • A
La Première ministre britannique appelle à l'unité pour 2017 après le Brexit
Theresa May a jusqu'à 2019 pour organiser la sortie du Royaume-Uni de l'UE.@ Jack Taylor / POOL / AFP
Partagez sur :

Dans son message de Noël, Theresa May a expliqué aux Britanniques que la sortie de l'UE était une occasion de s'unir. 

La Première ministre britannique Theresa May a appelé samedi sa population à l'unité en 2017, après une année de fortes divisions mises en évidence par le référendum sur le Brexit, dans son premier message de Noël.
Elle a déclaré que la Grande-Bretagne avait besoin d'unité et de se bâtir une nouvelle stature internationale à l'occasion de sa sortie de l'Union européenne.

"Un nouveau rôle audacieux". Alors que les familles se réunissent pour les fêtes de fin d'année, "nous rassembler est également important pour nous en tant que pays", a estimé Theresa May. "Au moment où nous quittons l'Union européenne, nous devons saisir cette opportunité historique de nous construire un nouveau rôle audacieux dans le monde et d'unir notre pays alors que nous avançons vers l'avenir", a-t-elle dit. "Et avec nos partenaires internationaux, nous devons travailler ensemble à promouvoir le commerce, augmenter la prospérité et affronter les défis menaçant la paix et la sécurité dans le monde".

Une transition avant la séparation. Theresa May avait indiqué mardi qu'elle prévoyait de négocier le Brexit et les relations futures de la Grande-Bretagne avec l'UE d'ici 2019, mais qu'une période de transition pourrait être nécessaire après cette date. La Cour suprême britannique doit décider en janvier si l'approbation du Parlement est nécessaire pour que Theresa May puisse lancer le processus de sortie de l'UE.

Lors d'un référendum en juin, 52% des électeurs britanniques s'étaient prononcés pour une sortie de l'UE, une décision qui a créé un fort clivage entre les partisans et les opposants du Brexit. Les controverses post-référendaires ont dominé le reste de l'année. Theresa May a déclaré qu'elle souhaitait lancer le processus formel de sortie de l'UE, qui peut prendre jusqu'à deux ans, au mois de mars.