La position assise favoriserait le cancer

  • A
  • A
La position assise favoriserait le cancer
@ MAXPPP
Partagez sur :

Plusieurs études pointent les dangers de rester assis trop longtemps au quotidien.

C'est une surprenante information que vient de rendre l'American institute for cancer research (AICR) en conclusion de son congrès annuel. Rester assis trop longtemps accroîtrait les risques de cancer, selon plusieurs études mises en avant mardi dans Le Parisien.

Axé sur les effets de la sédentarité sur notre santé, le congrès 2011 préconise une mesure simple : marcher. Eviter de rester trop longtemps assis, surtout au bureau, est ainsi vivement conseillé pour éviter d'accroître les risques de cancer.

75% de temps quotidien passé assis

Selon les scientifiques de la Mayo clinic, un Américain passe en moyenne chaque jour près de 60% de son temps éveillé assis. Ce taux monte à 75% pour les personnes travaillant dans des bureaux. L'AICR a donc décidé de prendre les choses en main édictant plusieurs recommandations pour les personnes qui travaillent les fesses vissées sur une chaise.

Effectuer une petite marche toute les heures est très efficace. Même courte, d'une à deux minutes, elle suffit à faire baisser sensiblement les risques à terme. Pour parler à ses collègues, mieux vaut se déplacer que d'envoyer un mail, et enfin, il ne faut pas hésiter, selon l'AICR, à mettre ses pieds sur le bureau, manière efficace, mais peu élégante, de s'étirer et de relancer la circulation sanguine.

Le sport hebdomadaire ne suffit pas

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs de l'institut Baker, en Australie, ont analysé 46 études médicales publiées entre 1996 et 2011 portant sur le temps passé assis des patients. Ils ont ensuite mis en relation les données collectées avec le tour de hanches, la résistance à l'insuline et un marqueur de l'inflammation des participants. Ces trois facteurs sont connus pour augmenter les risques de cancer. Leurs résultats montrent par ailleurs que la position assise joue dans les rechutes de cancer.

Enfin, l'étude tord le cou à une autre idée reçue: les heures passées à la gym ou au sport chaque semaine ne suffisent pas à diminuer les risques de cancer. Ces sessions même régulières ne compensent pas les dangers de la position assise prolongée. Pensez donc à vous lever de votre chaise le plus souvent possible au quotidien.