La "person of the year", un dictateur ?

  • A
  • A
La "person of the year", un dictateur ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Des internautes s’amusent à "troller" le classement de la personnalité de l’année du Time.

Bachar al Assad ou encore Kim Jong-Un ; les dictateurs se bousculent en tête du classement de la "personnalité de l’année 2012" du célèbre hebdomadaire américain Time. Comme chaque année, les internautes ont la joie de donner leur avis sur le lauréat qu’ils souhaitent voir remporter la "course". Mais certains semblent plus enthousiastes que d’autres… à l’idée de faire gagner un dictateur ou a minima un homme politique aux pratiques autoritaires.

Des "trolls" qui polluent le classement

Ainsi, selon les résultats - provisoires - que l’on peut consulter sur le site Internet du Time, c’est le président islamiste égyptien Mohammed Morsi qui arrive en tête du scrutin avec près de 212.000 votes en sa faveur, suivi de près par le leader nord-coréen Kim Jong-Un.

Des résultats dus, non pas à l’envie débordante des internautes de saluer la contribution apportée au monde par ces dirigeants, mais à un groupe de petits plaisantins qui ont décidé de "troller" le vote, c’est-à-dire de le "polluer" ou de le "perturber". Une pratique qui n’a pas précisément d’intérêt si ce n’est, dans le cas du classement du Time, d’être drôle (si l’on a un minimum de second degré).

4chan et Anonymous

Selon le blog high-tech Guizmodo, des utilisateurs du forum 4chan seraient derrière ce "gentil" piratage. 4chan est connu pour être le support de discussions relatives au monde de l’animation japonaise, mais aussi celui de certains hackers des "Anonymous".

En 2009, le classement des 100 personnalités les plus influentes de l’année avait également été "hacké" - piraté - par des membres de 4chan qui avaient placé en tête du palmarès un certain Moot qui n’est autre que le pseudonyme de Christopher Poole, le créateur du forum 4chan âgé de seulement 24 ans.