La Palestine devient membre de l'Unesco

  • A
  • A
La Palestine devient membre de l'Unesco
Le président Mahmoud Abbas a également déposé une demande d'adhésion aux Nations Unies@ Reuters
Partagez sur :

La résolution examinée lundi a été adoptée par 107 voix pour, 14 voix contre et 52 abstentions.

C'est un vote crucial pour l'avenir de la Palestine. L'Unesco s'est prononcée lundi en fin de matinée à Paris sur la demande d'adhésion à part entière formulée par l'Autorité palestinienne. La Palestine est donc devenue membre à part entière de l'agence des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture. Jusqu'à présent, elle jouissait d'un statut d'observateur.

La résolution a été adoptée par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre. Ce vote, qui n'est pas une surprise, offre aux Palestiniens une première victoire diplomatique. Israël s'était d'ailleurs résigné à cette issue. "Il y aura un vote et les Palestiniens vont gagner", avait confié Nimrod Barkan, ambassadeur d'Israël auprès de l'Unesco. "C'est le comptage que nous avons", a-t-il ajouté. "Nous pensons que c'est contreproductif. C'est une mesure prématurée", a répété lundi devant la Conférence générale la sous-secrétaire américaine à l'Education, Martha Kanter.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a également déposé officiellement une demande d'adhésion pleine et entière de l'Autorité à l'Organisation des Nations unies, le 23 septembre dernier. Cette requête a cependant peu de chance d'aboutir. Les États-Unis, farouchement opposés à cette démarche, ont d'ores et déjà annoncé qu'ils utiliseraient leur droit de veto au sein du Conseil de sécurité. Seule l'Unesco est accessible aux Palestiniens, quel que soit leur statut au sein de l'Onu.   

Les Etats-Unis menacent de boycotter

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al Malki s'attendait "à ce que la Palestine recueille le nombre de voix requis pour une adhésion. Nous disposons de suffisamment de votes pour franchir le seuil des deux tiers". Ses comptes se sont révélés justes.

"Ce succès, si nous l'obtenons, et avec une aussi large majorité, donnera une forte impulsion aux efforts que nous déployons pour obtenir le vote requis aux Nations unies", avait-il ajouté sur les ondes de la Voix de la Palestine.    

En cas de vote positif, les Etats-Unis ont menacé de suspendre leur contribution financière à l'Unesco, qui représente aujourd'hui 22% du budget de l'organisation. Quarante membres du conseil sur 58 ont voté en faveur du projet de résolution. En dépit de ses mises en garde, la France a quant à elle voté en faveur de l'adhésion des Palestiniens à l'Unesco.