La Norvégienne violée à Dubaï a été graciée

  • A
  • A
La Norvégienne violée à Dubaï a été graciée
@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE/BBC
Partagez sur :

La mobilisation internationale a eu raison de sa condamnation à 16 mois de prison pour "comportement indécent".

L'INFO. Réfugiée dans une église, elle avait lancé un appel à l'aide : la Norvégienne de 24 ans condamnée aux Émirats arabes unis après avoir porté plainte pour viol a finalement été graciée lundi et autorisée à rentrer dans son pays.

Quitter Dubaï "le plus tôt possible". "J'ai été informée que j'étais graciée", a déclaré Marte Dalelv lundi aux journalistes, ajoutant qu'elle avait récupéré ses documents de voyage et qu'elle allait quitter Dubaï pour son pays "le plus tôt possible". L'ambassade de Norvège aux Emirats a confirmé que la jeune femme avait reçu l'autorisation de quitter le pays. "Elle n'a non seulement été grâciée mais elle peut rester jusqu'à ce qu'elle décide elle-même de partir et elle a été autorisée à retourner à tout moment aux Emirats arabes unis", a déclaré l'ambassadeur.

Violée lors d'un voyage d'affaires. Marte Dalelv, décoratrice d'intérieur, était en voyage d'affaires à Dubaï en mars dernier lorsqu'elle a été violée après une soirée avec des collègues, indique la BBC. Quand elle est allée porter plainte, les policiers ont confisqué son passeport et son argent. Elle a ensuite été condamnée mercredi dernier à 16 mois de prison pour "comportement indécent" - c'est-à-dire une relation sexuelle hors mariage -, parjure et consommation d'alcool.Une condamnation qui suscite la stupéfaction en Norvège et ailleurs.

Oslo a fait pression. Le ministre norvégien des Affaires étrangères Espen Barth Eide avait jugé "très étrange qu'une personne qui dénonce un viol soit condamnée pour des actes qui dans notre région du monde ne sont même pas des délits".