La Norvège s'arrête pour ses victimes

  • A
  • A
La Norvège s'arrête pour ses victimes
@ REUTERS
Partagez sur :

Une minute de silence a été observée lundi à Oslo en hommage aux victimes de la tuerie de vendredi.

Des trains à l'arrêt dans tout le pays, les échanges de la Bourse suspendus... la Norvège s'est complètement arrêtée pendant une minute lundi midi. Le pays tout entier a rendu hommage aux victimes de la double attaque de vendredi.

Le couple royal et le Premier ministre assistent à l'hommage

oslo norvege recueillement attentat MAXPPP 630420 (NE PAS UTILISER EN DIAPO PHOTO !)

© MAXPPP

Le roi Harald et la reine Sonja, aux côtés du Premier ministre Jens Stoltenberg, tous vêtus de noir, sont arrivés sur le parvis de l'Université d'Oslo sous les applaudissements de la foule. Ils ont ensuite observé une minute de silence alors que sonnaient les douze coups de midi.

"Pour commémorer les victimes mortes au siège du gouvernement et sur l'île d'Utoeya, je déclare une minute de silence", a dit Jens Stoltenberg avant le début de l'hommage. Seul le cri des mouettes est venu rompre le silence.

Regardez ces images de la télévision norvégienne :

Recherches suspendues sur l'île d'Utoeya

oslo norvege tuerie sauveteurs hommage MAXPPP 930620

© MAXPPP

Sur l'île d'Utoeya, où 86 personnes ont péri dans la fusillade de vendredi, les recherches des disparus est brièvement interrompue. La chaîne de télévision NRK montre les secouristes alignés en silence sur le rivage.

Après une minute, le chef du gouvernement a simplement dit "takk" ("merci"). Jens Stoltenberg et le couple royal sont ensuite allés signer un livre de condoléances, à l'intérieur de l'université.

Cahier de doléances à l'ambassade à Paris

A Paris, l'émotion est aussi palpable. Depuis lundi matin, un cahier de doléances a été ouvert à l'ambassade de Norvège. Dans une petite pièce, l'ambiance est minimaliste : une table, un cahier noir, une bougie et une photo du couple royal. Expatriés norvégiens mais aussi diplomates d'autres pays et Français qui ont passé des vacances en Norvège, les messages sont déjà nombreux.

"Notre coeur est lourd. On est un petit pays et on est très proches en Norvège. On est tous ensemble dans cette épreuve", explique Alizée, une Franco-norvégienne, sur Europe 1. Le cahier de condoléances sera ouvert pendant trois jours.

A Lyon, 200 personnes se sont rassemblées pour observer une minute de silence. Tout comme des agents du Conseil de l'Europe à Strasbourg. La cérémonie s'est déroulée en l'absence du secrétaire général de l'organisation, le Norvégien Thorbjorn Jagland, resté dans son pays.