La Nasa bombarde la Lune

  • A
  • A
La Nasa bombarde la Lune
Partagez sur :

L'agence spatiale américaine a envoyé vendredi un vieil engin spatial s'écraser dans un cratère lunaire. Objectif : trouver de l'eau.

Un projectile de 2,3 tonnes envoyé par la Nasa a frappé la Lune à deux fois la vitesse d'une balle de fusil. L'impact s'est produit à 13h31 dans le cratère non éclairé Cabeus, situé près du pôle sud mais aucune image spectaculaire n'a été produite contrairement aux prévisions. Ni flash lumineux ni nuage de poussière à la plus grande déception de ceux qui ont suivi l'opération en direct sur le Net.

Quatre minutes plus tard, la sonde LCROSS s'est à son tour écrasée dans le cratère. Ses instruments étaient censés photographier le crash et mesurer le panache de matières projetées. En principe, les données recueillies ont été transmises au sol. Les scientifiques espèrent toujours déceler la présence d'eau sous la surface désolée de l'astre lunaire.

La mission LCROSS a coûté 79 millions de dollars. La sonde avait été lancée en juin à bord d'une fusée Atlas V avec une autre sonde, dite LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter), chargée elle d'établir une carte détaillée de l'unique satellite naturel de la Terre. LRO s'était rapidement séparée du lanceur pour se placer trois jours plus tard en orbite lunaire. LCROSS est restée attachée au deuxième étage de la fusée, appelé Centaur. Elle ne s'en est séparée que jeudi, quelques heures avant leur impact dans le cratère lunaire Cabeus.

L'opération est censée préparer le retour des Américains sur la Lune dans les années 2020. Mais le sort de ce projet est incertain, une commission d'experts nommée par le président Barack Obama ayant conclu qu'il nécessitait trois milliards de dollars de plus par an. Le président doit encore trancher entre cette option et d'autres, meilleur marché mais moins ambitieuses.

>> Dossier spécial : La Lune, la plus incroyable des aventures humaines