La ministre française des Armées a parlé de "coopération militaire" en Égypte

  • A
  • A
La ministre française des Armées a parlé de "coopération militaire" en Égypte
Sylvie Goulard et le président égyptien ont également évoqué "le danger du terrorisme".
Partagez sur :

Sylvie Goulard et le président égyptien ont également évoqué lundi "le danger du terrorisme". 

La ministre française des Armées Sylvie Goulard était lundi en Égypte, où elle a discuté de "coopération militaire" avec le président Abdel Fattah al-Sissi à l'occasion de sa première visite au Caire, a indiqué la présidence égyptienne dans un communiqué.

Près de 6 milliards d'euros de contrats. Depuis 2015, l'Égypte a renforcé son arsenal militaire en achetant à la France 24 avions de combat Rafale, une frégate multi-missions FREMM et des missiles pour un montant estimé à 5,2 milliards d'euros, ainsi que deux navires de guerre Mistral pour environ 950 millions d'euros. Le président égyptien et la ministre française ont évoqué "plusieurs questions en lien avec la coopération militaire et sécuritaire entre les deux pays", selon le communiqué de la présidence égyptienne. "Ils se sont mis d'accord pour poursuivre le développement et le renforcement de la coopération à ce niveau", précise le texte.

Un partenaire privilégié de la France au Moyen-Orient. Les deux responsables ont également évoqué "le danger du terrorisme", Abdel Fattah al-Sissi assurant que "ses répercussions ne s'arrêtent pas aux frontières du Moyen-Orient, mais s'étendent au monde entier", selon le communiqué. Citée par le communiqué, Sylvie Goulard a rappelé que l'Égypte était "l'un des plus importants partenaires de la France au Moyen-Orient", saluant "le bond en avant" dans le domaine de la coopération militaire entre les deux pays.