La messe de minuit était à 22 heures

  • A
  • A
La messe de minuit était à 22 heures
Partagez sur :

Benoît XVI a célébré jeudi soir la messe de minuit à 22 heures. Un horaire avancé de deux heures pour ménager la santé du pape.

En son temps, Jean-Paul II avait fait avancer une veillée pascale... Mais jamais, il n’avait dérogé à la tradition de Noël. C'est désormais chose faite par Benoît XVI... Ce jeudi, c’est à partir de 22 heures qu'il a célébré la messe de minuit en la basilique Saint-Pierre de Rome et prononcé son message urbi et orbi. Un rendez-vous avancé de deux heures pour préserver la santé fragile de ce pape de 82 ans.

Jeudi soir, peu après la tombée de la nuit, la crèche installée comme chaque année sur la place Saint-Pierre au Vatican avait été dévoilée. Géante, large de 25 mètres et occupant 300 mètres carrés, elle représente la naissance de Jésus, survenue le 25 décembre selon la tradition catholique. Le pape était apparu quelques instants à une fenêtre de ses appartements pour allumer une bougie, symbole de paix.

La décision d'avancer la messe de minuit a été prise il y a un mois. Elle ne semble pas être la conséquence d’une brusque dégradation de l’état de santé de Benoît XVI mais bien une "mesure préventive". Les spécialistes du Vatican rappellent que Josef Ratzinger avait une santé fragile avant d’être élu pape. Son médecin personnel est d’ailleurs un radiologue.

Reste que cette décision de décaler la messe de minuit a suscité de nombreuses rumeurs. Le directeur du bureau de presse du Vatican, le père Federico Lombardi, s’en était dit "étonné" début décembre. "La santé du pape est absolument normale", a-t-il insisté.

Au Saint-Siège, quand il s’agit de la santé d’un pape, "on est mieux informé après", remarque Marco Politi, vaticaniste au quotidien La Repubblica. Benoît XVI, pour 2010, a d’ores et déjà décidé de ne pas prévoir de voyages transatlantiques, trop fatigants.

A Bethléem en Cisjordanie, lieu de naissance du Christ, la messe de minuit devait avoir lieu à minuit dans l'Eglise Sainte-Catherine, qui jouxte la basilique de la Nativité. Au total, la ville attend 15.000 pèlerins pour Noël.