La Malaisie pas encore prête à acheter des Rafale

  • A
  • A
La Malaisie pas encore prête à acheter des Rafale
La Malaisie n'est pas encore prête à acheter des Rafale.@ Manjunath Kiran / AFP
Partagez sur :

François Hollande ne terminera pas son mandat sur une énième vente de Rafale. La Malaisie, où il est en déplacement, a précisé qu'elle n'était pas encore prête à en acheter.

Le VRP Hollande ne signera pas de nouveau et ultime contrat de vente de Rafale. Le Premier ministre malaisien Najib Razak a dit mardi qu'il avait discuté avec François Hollande de la possibilité d'acheter des avions de combat Rafale, fabriqués par le français Dassault Aviation , tout en précisant que le pays était encore indécis sur le sujet.

La Malaisie prend "bonne note" du succès du Rafale. "Nous ne sommes pas encore prêts à prendre une décision, mais nous prenons bonne note de son succès dans d'autres pays", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse commune avec le président français, en visite en Malaisie.

Des sources avaient dit la semaine dernière que le Rafale était le mieux placé pour remporter un contrat d'équipement de l'armée de l'air de la Malaisie estimé à plus de deux milliards de dollars (1,84 milliard d'euros).

Kuala Lumpur veut remplacer ses vieux Mig-29. La Malaisie cherche à acquérir 18 avions de combat pour remplacer sa flotte de MiG-29 russes dont la moitié n'est plus en état de voler. Dassault a déjà conclu trois contrats avec des pays étrangers, l'Egypte, le Qatar et l'Inde.