La Maison Blanche assure que Trump condamne "bien sûr" les "suprémacistes blancs"

  • A
  • A
La Maison Blanche assure que Trump condamne "bien sûr" les "suprémacistes blancs"
@ JIM WATSON / AFP
Partagez sur :

Un porte-parole de la Maison Blanche a assuré, dimanche, que Donald Trump condamnait les "suprémacistes blancs" après Charlottesville. Le président lui-même n'avait pas spécifiquement mentionné l'extrême droite dans sa dénonciation du drame.

C'est ce qui s'appelle rectifier le tir. Dimanche, un porte-parole de la Maison Blanche a indiqué que Donald Trump condamnait "toutes les formes de violence", y compris "bien sûr" celles des "suprémacistes blancs, [du] KKK, [des] néo-nazis et [de] tous les groupes extrémistes", après le drame intervenu samedi à Charlottesville.

"Bien sûr". "Le président a dit avec force hier qu'il condamnait toutes les formes de violence, de sectarisme et de haine", a indiqué ce porte-parole de l'exécutif américain. "Cela inclut, bien sûr, les suprémacistes blancs, le KKK, les néo-nazis et tous les groupes extrémistes."

Critiques. Cette réaction intervient alors que les critiques pleuvent sur l'attitude de Donald Trump depuis qu'un rassemblement de l'extrême droite américaine a dégénéré, une voiture ayant foncé sur des contre-manifestants antiracistes, faisant un mort et plusieurs blessés. Le président américain avait en effet condamné les violences "venant de diverses parties", sans viser spécifiquement les suprémacistes blancs.