La leçon d'Obama à BP

  • A
  • A
La leçon d'Obama à BP
@ REUTERS
Partagez sur :

Le président est retourné vendredi en Louisiane, pour la 3e fois depuis l'explosion, le 20 avril.

Barack Obama hausse le ton avec BP. Le président des Etats-Unis, arrivé vendredi en Louisiane, a rappelé le groupe pétrolier à ses obligations financières envers les victimes de la marée noire dans le golfe du Mexique. Une mise en garde qui intervient alors que BP a réaffirmé vendredi son attachement au versement d'un dividende à ses actionnaires en dépit du coût de la catastrophe.

Critique de la com'

Pour sa troisième visite en Louisiane depuis la catastrophe écologique, la deuxième en une semaine, Barack Obama a laissé transparaître sa colère envers l'entreprise pétrolière britannique, qui, a-t-il dit, "a acheté pour 50 millions de dollars d'espace publicitaire télévisé pour gérer son image pendant ce désastre".

Des obligations morales et légales

A cette occasion, le président américain a laissé transparaître sa colère envers le groupe britannique. "Il y a des informations selon lesquelles BP va verser 10,5 milliards, je dis bien milliards (de dollars) de dividendes", a ajouté le président, rappelant que BP avait "des obligations morales et légales ici dans le golfe".

Le groupe pétrolier, lui, semble bien décidé à maintenir le cap malgré la tempête. "Les décisions à venir sur le dividende trimestriel seront prises par le conseil d'administration, comme elles l'ont toujours été, en fonction des circonstances du moment", indique un communiqué.