La journée agitée d’Eric Zemmour en Belgique

  • A
  • A
La journée agitée d’Eric Zemmour en Belgique
@ AFP/JACQUES DEMARTHON
Partagez sur :

L’auteur français aurait dû dédicacer son livre à Bruxelles, mais la séance a été annulée. Le polémiste se rend tout de même dans la capitale belge.

Quand Eric Zemmour se déplace, il emmène la polémique avec lui. Mardi à Bruxelles, en Belgique, le polémiste attire à nouveau tous les regards à lui. Une séance de dédicace de son nouveau livre Le suicide français a été annulée pour des raisons de sécurité.

"Une conception particulière de la démocratie". "Vu les menaces dont fait l’objet Eric Zemmour, je préfère appliquer le principe de précaution afin d’assurer la sécurité du personnel. Le jeu n’en vaut pas la chandelle", a jugé Alexis Chaperon, le directeur de la librairie Filigranes de Bruxelles. Il craignait notamment des manifestations de groupuscules d’extrême-gauche et d’extrême-droite.

L’auteur a fustigé une "conception particulière de la démocratie" et se dit "triste de ne pas pouvoir rencontrer les Bruxellois tranquillement, avoir un débat démocratique". Mais les conférences et discussions prévues dans la journée sont maintenues, notamment au Cercle de Lorraine à Bruxelles ainsi qu’à Uccle, en périphérie de la capitale.

La Belgique n’a pas explosé. Sur RTL Belgique, Eric Zemmour a reconnu pouvoir se tromper. Le journaliste lui fait remarquer qu’en "2010, vous pronostiquiez l’explosion de la Belgique" alors que la stabilité est belle et bien acquise quatre ans plus tard. Le polémiste avait estimé que "l'Etat unitaire belge est devenu largement une fiction" - alors que la Belgique est un Etat fédéral - , avant d'ajouter que le pays était "la RDA de la France".

Mais depuis, les nationalistes flamands ont en effet mis de l’eau dans leur vin pour former un gouvernement avec Charles Michel. "On a le temps devant nous … C’est long, l’histoire", rétorque Eric Zemmour.

>> LIRE AUSSI - iTélé tourne le dos à Eric Zemmour