Là-haut n'est plus seulement un film

  • A
  • A
Là-haut n'est plus seulement un film
@ SKYNEWS
Partagez sur :

Un Américain a survolé la Manche vendredi, transporté par des ballons gonflés à l’hélium.

Une nuée de ballons multicolores au-dessus de la tête, un Américain a réussi à traverser la Manche en s’inspirant du film des studios Pixar "Là Haut". Jonathan Trappe s'est élevé vendredi matin côté anglais à Ashford, dans le Kent, pour atterrir une centaine de kilomètres plus loin, dans les environs de Dunkerque, et ce grâce à 55 ballons gonflés à l’hélium.

"C'était magnifique, poétique. Les falaises blanches de Douvres, et puis les côtes françaises. C'était une expérience d'une grande quiétude, très paisible", a raconté ce pilote confirmé à l’issue d’un vol d'environ 4 heures, autorisé par les autorités de l'aviation britanniques.

La technique de la "grappe de ballons

Arrivé au-dessus du sol français, Jonathan Trappe a coupé quelques-uns de ses ballons pour perdre de l'altitude et atterrir, confirmant son statut de pionnier de cette technique qu'il a appelée le "cluster ballooning" : la "grappe de ballons".

"C'est la première traversée d'une telle étendue d'eau" dans ces conditions, a-t-il souligné, avant d’évoquer le risque représenté par les lignes électriques pendant la descente : "il y a un certain danger, mais nous avons tout fait avec méthode pour réduire le risque".

La Manche, terrain d’expérimentation aérienne

La Manche a toujours été un défi symbolique pour les aviateurs, depuis que le Français Louis Bleriot l'a franchi pour la première fois en 1909. Le vol de Jonathan Trappe représente la performance la plus spectaculaire depuis la traversée de la Manche en aile à réaction, en 2008, du Suisse Yves Rossy.