La "french" campagne vue des États-Unis

  • A
  • A
La "french" campagne vue des États-Unis
@ Capture d'écran
Partagez sur :

NBC, la première chaîne américaine, a consacré mardi soir une émission spéciale à la présidentielle.

"Un univers parallèle". C'est en ces termes que NBC, la première chaîne outre-Atlantique, compare la campagne française à la campagne américaine. Dans une émission spéciale consacrée à la présidentielle en France, NBC soulève de nombreux points qui étonnent les Américains.

"Monsieur Hollande vit avec une journaliste, ils ne sont pas mariés et ça ne pose aucun problème. Ça pourrait être gênant aux États-Unis, mais pas ici. Voilà qui est civilisé, voilà qui est français", commente par exemple la chaîne NBC.

"Ça pourrait être gênant aux États-Unis" :

Et ce n'est pas la seule touche d'exotisme que les Américains trouvent chez les Français. Ils essayent notamment de comprendre les règles du temps de parole. Une règle qui constitue un véritable mystère pour eux.

Les Américains remarquent aussi que les candidats dépensent beaucoup moins d'argent que dans une campagne "made in USA". En France, il n'y a en effet pas de publicités négatives qui viennent inonder les écrans de télévision.

"I am still President"

Les Américains se demandent également s'il faut dire "Monsieur le président" ou "Monsieur Nicolas Sarkozy". Ted Koppel, journaliste pour NBC a fait le test auprès du président-candidat. Alors qu'il attendait dans la cour de Matignon, Ted Koppel a eu le droit à une réponse incisive : "I am still President", a répliqué le président-candidat en lui tendant la main. Mais sans en faire une règle intangible : "No problem. My name is Nicolas". Le journaliste de NBC souligne ainsi les relations parfois de connivences entre les journalistes et les politiques.