La France va réinscrire le Panama sur sa liste des paradis fiscaux

  • A
  • A
La France va réinscrire le Panama sur sa liste des paradis fiscaux
@ RODRIGO ARANGUA / AFP
Partagez sur :

Le ministre des Finances Michel Sapin a annoncé mardi la décision de la France de réinscrire Panama sur la "liste noire" des pays non coopératifs.

Le ministre des Finances Michel Sapin a assuré mardi que la France allait réinscrire le Panama sur sa liste des Etats et territoires non coopératifs (ETNC) en matière fiscale, en raison des révélations faites dans le cadre du scandale des "Panama Papers".

"Avec toutes les conséquences que ceci aura pour ceux qui auront des transactions". La France a décidé de réinscrire le Panama sur la liste des pays non coopératifs, avec toutes les conséquences que ceci aura pour ceux qui auront des transactions" avec lui, a déclaré Michel Sapin à l'Assemblée nationale, jugeant que ce pays avait fait croire à tort qu'il était "en capacité de respecter les grands principes internationaux".

"La fraude fiscale est insupportable". "Il y a déjà des poursuites aujourd'hui engagées contre un certain nombre des personnes qui ont déjà été nommées à la suite de ces révélations. Toute autre personne qui viendrait à notre connaissance sera poursuivie par les voies légales, parce que la fraude fiscale est insupportable, plus encore aujourd'hui, au moment où beaucoup de Français sont dans la difficulté", a-t-il souligné.

La France a retiré le Panama de sa liste de territoires non-coopératifs le 1er janvier 2012, après la signature d'une convention avec les autorités panaméennes sur la lutte contre l'évasion fiscale.