La France directement visée par Ben Laden

  • A
  • A
La France directement visée par Ben Laden
Le message de Ben Laden a été authentifié par les services français@ CAPTURE D'ECRAN DE SITE
Partagez sur :

Le chef d'Al-Qaïda estime "être en droit" de riposter par la violence à l'interdiction de la burqa en France.

Son message est directement adressé "au peuple français". Dans un nouvel enregistrement sonore, diffusé mercredi par la chaîne de télévision Al-Jazira, Oussama Ben Laden vise nommément la France. Dans ce message authentifié par le ministère des Affaires étrangères, le chef d'Al-Qaïda justifie la prise d'otages de Français au Sahel et dénonce "les injustices" faites aux musulmans dans l'hexagone.

Ben Laden justifie la prise d'otages des Français

"Si la France est en droit d'interdire aux femmes libres de porter le voile, n'est-il pas de notre droit de pousser au départ vos hommes envahisseurs en leur tranchant la tête ?", menace le chef d'Al-Qaïda, évoquant la loi sur l'interdiction de la burqa qu'il relie à l'enlèvement des Français au Sahel.

"La prise en otage de vos experts qui étaient sous la protection de vos agents est intervenue en réaction à l'injustice que vous appliquez à l'égard de notre nation islamique", commente-t-il avant d'ajouter : "Comment pourrait-il être juste que vous interveniez dans les affaires des musulmans, dans le Nord et l'Ouest de l'Afrique en particulier, en vous appropriant nos richesses suite à des contrats douteux".

Le 21 septembre dernier, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avait revendiqué l'enlèvement sur le site d'une mine d'uranium du groupe français Areva au Niger de cinq Français, d'un Togolais et d'un Malgache. Les autorités françaises ont assuré qu'elles étaient prêtes à engager des pourparlers avec Aqmi pour obtenir la libération de ces otages.

En juillet dernier, Aqmi avait exécuté un otage français âgé de 78 ans, Michel Germaneau, à la suite d'un raid franco-mauritanien avorté lancé pour tenter de le libérer.

"Tout comme vous tuez, vous êtes tués"

Dans son "message au peuple français", Oussama Ben Laden reproche également à Paris sa présence en Afghanistan. "Le seul moyen de préserver votre sécurité est de vous retirer de la guerre de l'ancien président américain George Bush en Afghanistan", lance-t-il avant d'insister : "Tout comme vous tuez, vous êtes tués. Tout comme vous prenez des prisonniers, vous êtes pris en otages. Comme vous menacez notre sécurité, nous menaçons votre sécurité".

"Comment concevoir que vous participez à l'occupation de nos pays, que vous vous alliez aux Américains pour tuer nos enfants et nos femmes et que vous voulez aussi vivre en sécurité et en paix ?", martèle le chef d'Al-Qaïda. Environ 3.750 soldats français sont stationnés en Afghanistan.

Un message authentifié par la France

"Ce message, dont l'authenticité peut être considérée comme acquise au vu des premières vérifications, ne fait que confirmer la réalité de la menace terroriste contre laquelle les autorités françaises ont pris et continuent de prendre les mesures appropriées pour assurer la sécurité du territoire et des ressortissants français", a analysé, jeudi, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero.