La France débloque 15 millions d'euros pour les "territoires libérés" en Syrie

  • A
  • A
La France débloque 15 millions d'euros pour les "territoires libérés" en Syrie
La ville de Rakka, libérée du joug de l'Etat islamique.@ BULENT KILIC / AFP
Partagez sur :

Les secteurs concernés par cette aide sont ceux de l'aide alimentaire, le déminage ou encore l'aide aux déplacés. 

La France a annoncé vendredi débloquer 15 millions d'euros supplémentaires d'ici à la fin de l'année afin de venir en aide aux populations syriennes après la chute de Rakka. "J’ai décidé de débloquer (…) des crédits supplémentaires à hauteur de 15 millions d’euros d’ici à la fin de l’année, pour des projets dans les secteurs de l’aide alimentaire, du déminage, de l’aide aux déplacés, de l’eau et de la santé", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères dans un communiqué. Il est nécessaire d'aider les "50.000 à 60.000 habitants qui n'ont pas quitté" Raqqa, a indiqué le ministre.

Viser "la réconciliation". "La France apporte sa contribution en matière d’aide humanitaire et de stabilisation afin de répondre aux besoins les plus immédiats des populations et de faciliter le retour durable et dans la sécurité, des civils déplacés. La France souhaite également que la gouvernance de ces territoires réponde au mieux aux besoins et aux aspirations des populations et facilite la réconciliation", a ajouté Jean-Yves Le Drian, qui ne précise pas à quelle autorité seront alloués les fonds. Dans son communiqué, le ministre des Affaires étrangères a pris soin de ne pas mentionner Bachar al-Assad dans ces potentiels destinataires.