La France "condamne fermement" l'attentat en Syrie contre des personnes évacuées

  • A
  • A
La France "condamne fermement" l'attentat en Syrie contre des personnes évacuées
L'attentat à Rachidine a fait au moins 112 morts.@ Ibrahim YASOUF / AFP
Partagez sur :

"Les responsables de ces crimes abjects devront rendre des comptes à la justice", réclame le ministère des Affaires étrangères.

La France a "fermement" condamné dimanche l'attentat de la veille à Rachidine, dans le nord de la Syrie, qui a tué 112 personnes, jugeant "inacceptables" les attaques de civils. "Les responsables de ces crimes abjects devront rendre des comptes à la justice", réclame un communiqué du ministère des Affaires étrangères, en appelant "à la protection des personnes évacuées et au strict respect du droit international humanitaire".

Un kamikaze a lancé samedi sa camionnette piégée contre un convoi de bus transportant des milliers d'habitants évacués de Foua et Kafraya, localités prorégime assiégées par les insurgés dans la province d'Idleb (nord-ouest), selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'attaque, qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, est survenue à Rachidine, une banlieue rebelle de la ville d'Alep, plus au nord, où le convoi avait été bloqué pendant plusieurs heures.