La France appelle Gbagbo à partir

  • A
  • A
La France appelle Gbagbo à partir
@ REUTERS
Partagez sur :

Des militaires français ont été déployés. Les vols Air France pour la Côte d’Ivoire ont été suspendus.

La situation se tend en Côte d’Ivoire. Et la France est en première ligne. Des militaires français ont été déployés dans certains quartiers de la capitale économique pour protéger des ressortissants français attaqués par des partisans de l'ancien président Laurent Gbagbo dans le quartier des Deux Plateaux. Les ressortissants français à Abidjan "pour l'instant ne sont pas spécifiquement menacés", a indiqué jeudi soir à Paris l'état-major des armées, qui suit la situation "avec beaucoup d'attention".

La force française Licorne, dont la mission principale est la protection des ressortissants français et d'autre pays étrangers, compte environ 950 hommes. Selon l'état-major, une cinquantaine de soldats français patrouillaient jeudi soir en Zone 4 à Abidjan, des quartiers sud de la ville où habitent des ressortissants européens, pour éviter les pillages.

"Un peu de bon sens"

La France a, de son côté, appelé Laurent Gbagbo à entendre les appels qui lui ont été lancés "de manière massive et claire" à partir. "Il faut souhaiter qu'il n'y ait pas effectivement (...) de bataille d'Abidjan, qu'il n'y ait pas de bain de sang", a déclaré Bernard Valero, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, sur France 24.

"Il est grand temps qu'il (Laurent Gbagbo) retrouve un peu de bon sens", a-t-il ajouté. Bernard Valero a confirmé que les forces militaires pro-Gbagbo avaient "commencé à faire largement défection, à commencer par le chef d'état-major" de Laurent Gbagbo. Le porte-parole du Quai d'Orsay a également confirmé, comme l'a annoncé l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire, que la présence policière dans les rues d'Abidjan "n'était plus aussi forte" qu'au cours des derniers jours.

Air France suspend ses vols

En raison de l’offensive qui se prépare, la compagnie française Air France a, pou sa part, décidé d'annuler son vol Paris-Abidjan initialement programmé jeudi soir en raison des troubles en Côte d'Ivoire, a-t-on appris auprès d'une porte-parole. "Nous avons annulé le vol Charles-de-Gaulle-Abidjan de ce soir (jeudi). Le vol AF708 devait décoller à 23h30", a-t-elle déclaré. Par conséquent, le vol retour (Abidjan-Paris) prévu vendredi à 9h30 est lui aussi annulé, a-t-elle expliqué.

Pour l'heure, la compagnie n'était pas en mesure de dire si la rotation pourrait reprendre samedi. "Nous ne savons pas pour le moment. Nous verrons en fonction de l'évolution de la situation", a-t-elle ajouté. Interrogée sur la présence éventuelle d'équipage, la porte-parole a rappelé que depuis le début des troubles politiques et des violences, les équipages ne dormaient plus dans la capitale ivoirienne.