La Française enlevée "est gravement malade"

  • A
  • A
La Française enlevée "est gravement malade"
@ REUTERS
Partagez sur :

TEMOIGNAGES - Les amis de Marie Dedieu, enlevée samedi au Kenya, s’inquiètent.

Plus de 48 heures après l’enlèvement de Marie Dedieu sur l’île de Manda, au Kenya, les services secrets français tentent d’établir le contact avec les ravisseurs de la Française, qui ont emmené leur otage dans la Somalie voisine. De leur côté, les proches de la victime, âgée de 66 ans et handicapée, s’inquiètent pour sa survie.

"Une personne qui n’est pas autonome"

"Chaque minute compte, donc j’espère vraiment qu’il va se produire un miracle, car elle est très gravement malade", rappelle sur Europe 1 Alain Lardet, l’un des meilleurs amis de Marie Dedieu. "En dehors de sa tétraplégie, elle a subi un traitement récemment très lourd pour un cancer. Et puis elle a des problèmes cardiaques. Ce qui fait que sa détention revêt un caractère particulièrement tragique", soupire le Français, qui lui aussi partage sa vie entre son pays et le Kenya.

"Chaque minute compte" :

 

"Elle a besoin de quelqu’un, c’est une personne qui n’est pas autonome", confirme un restaurateur français installé sur l’île de Manda. "Quand elle venait manger ici, elle venait manger accompagnée de personnes. Nous, on la recevait à la porte, je l’accompagnais personnellement, avec un de mes employés. Elle ne pouvait pas marcher toute seule."

"Une femme qui a déjà assez souffert"

Au-delà de cette dépendance, c’est la privation de nourriture et de médicaments qui inquiète surtout les amis de l’otage. "Elle a besoin notamment d’être nourri correctement, elle a besoin évidemment de boire très régulièrement et qu’on l’aide à le faire, car elle est incapable de se nourrir et de boire toute seule", affirme Alain Lardet. "Et puis elle prend des médicaments qui la protègent d’accidents cardiaques et cérébraux qui peuvent survenir très vite en cas de carences de ces médicaments. D’où notre inquiétude…"

"On est atterrés pour elle, parce que c’est une femme qui a déjà souffert assez pour qu’il lui arrive un truc comme ça", s’emporte de son côté le restaurateur. "C’est une personne qui a toujours montré de la gentillesse. Elle a des yeux bleus d’une beauté extraordinaire. Elle a aussi l’intellect et l’esprit extrêmement vifs. C’est un peu contrastant avec un corps aussi délabré."