La faculté de droit de Harvard va abandonner un blason lié à des esclavagistes

  • A
  • A
La faculté de droit de Harvard va abandonner un blason lié à des esclavagistes
La faculté de droit de Harvard.@ DARREN MCCOLLESTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Des étudiants se sont battus contre ce blason issu d'un riche donateur, dont la famille a participé à la traite des esclaves.

C'est un dessin sobre et efficace : trois bottes de blé en noir et blanc, surmontées de trois livres sur fond rouge affichant le mot "Veritas". Ce blason est depuis 1937 celui de la faculté de droit Harvard, l'une des plus prestigieuses aux Etats-Unis. Et il devrait bientôt être abandonné au profit d'un autre symbole. Pourquoi ? Parce que ce dessin est lié à une famille d'anciens esclavagistes. Un comité de Harvard, chargé de statuer sur le sujet après une longue polémique, a jugé vendredi qu'il était inapproprié.

Un esclavagiste particulièrement cruel. "Nous pensons que si la faculté de droit doit avoir un symbole officiel, il doit représenter plus fidèlement les valeurs de la faculté de droit, ce qui n'est pas le cas du blason actuel." Ce groupe est constitué de professeurs, de d'étudiants, de divers personnels et d'anciens membres de l'université. 

Le dessin du blason est emprunté à la famille de Isaac Royall Jr, qui a financé la création de la première chaire de droit à Harvard. Il est le fils d'un esclavagiste tristement célèbre pour sa cruauté. Selon le site de l'université, il aurait brûlé 77 personnes vives et sa fortune est bâtie sur des plantations de sucre aux Caraïbes.



Le journal britannnique The Guardian rapporte que l'affaire a débuté grâce à l'activisme d'un groupe d'étudiants en droit, qui se bat contre le racisme et les discriminations. L'avis du comité a été transmis aux dirigeants de Havard, assorti de la recommandation d'abandonner le blason. On ne sait pas encore quand est-ce que ces derniers prendront la décision.