La culotte qui émoustille le Parlement brésilien

  • A
  • A
La culotte qui émoustille le Parlement brésilien
@ MAXPPP
Partagez sur :

Europe1.fr dresse le palmarès des sept meilleures histoires inédites de la semaine.

Des moutons sur l’autoroute, une petite culotte perdue au Parlement ou un entartage à 400 euros figurent au menu de cette semaine insolite.

1. Une culotte perdue au Parlement

Au moment d’aller, au tout dernier moment voter une loi au Parlement brésilien, un des cinq derniers députés à se présenter laisse tomber de sa poche “une petite culotte rouge et blanche, assez grande, pas un string”, selon le quotidien O Globo. Ebranlé par l’affaire, le Parlement a fini par brûler l’objet, faute de réclamation. “On pense savoir qui a fait tomber cette culotte mais on ne peut pas faire ça à notre collègue”, a dit l’un des députés, solidaire.
> Lire l'histoire ici.

2. Newton battu par un ado

newton bandeau

© CAPTURE DAILY MAIL


350 ans. C’est le temps qu’il a fallu pour voir une colle posée par Isaac Newton être résolue. C’est un Allemand de 16 ans qui s’est chargé lundi de trouver la solution à une énigme difficile : comment calculer la trajectoire d’un projectile en gravité, soumis à la résistance de l’air puis son rebond ? L’ado a trouvé la solution “naïvement” lors d’un voyage de classe…
> Lire l'histoire ici.

3. Du sang menstruel dans le café

Pour connaître le goût du café mélangé au sang menstruel d’une femme, il faut demander à un patron indonésien. Ce dernier a reçu ce “cadeau” de la part de sa domestique. Motif invoqué par cette dernière : le rendre plus aimable. Jumiah, 24 ans, dit avoir suivi la recette d’une amie qui lui a assuré que les personnes âgées deviennent meilleures si elles boivent du sang menstruel. La domestique a été condamnée mardi à un mois de prison. C’est visiblement raté.
> Lire l'histoire ici.

4. Il se gare ivre à la gendarmerie

gendarmerie bandeau

© MAXPPP


C’est l’une des prises les plus faciles opérées par la gendarmerie d’Angoulême. Samedi soir, un homme ivre conduit à vive allure dans les rues pentues de la ville charentaise lorsqu’il rate un virage et termine... dans la cour de la gendarmerie. “On l’a accueilli à bras ouverts et on lui a offert le gîte et le couvert”, a plaisanté le capitaine Christian Terrioux. Avec ses trois grammes d’alcool par litre de sang, l’homme a quand même fini en cellule de dégrisement.
> Lire l'histoire ici.

5. Le brouillard empêche les Bleus d’atterrir

Lundi, l’équipe de France a de nouveau rencontré des problèmes d’avion après les précédents de 2007 et 2011. Les Bleus, qui rentraient de Valenciennes où  ils ont battu l’Islande (3-2), n’ont jamais pu atterrir au Touquet, leur QG avant l’Euro. Les conditions trop difficiles les ont empêché de se poser dans le Pas-de-Calais, à seulement 130 km de Valenciennes et les ont contraint à retourner à leur point de départ où ils ont passé la nuit… Le bus aurait peut-être été plus rapide.
> Lire l'histoire ici.

6. La tarte à 400 euros

tarte creme bandeau

© REUTERS


Entarter un ancien Premier ministre peut coûter cher. 400 euros exactement. C’est la somme dont doit s’acquitter un jeune lyonnais qui avait lancer une assiette en carton remplie de chantilly à la tête de Jean-Pierre Raffarin, en février. Le tribunal a retenu la “violence avec préméditation”, et a seulement condamné l’auteur à une amende, et non aux deux mois de prison avec sursis réclamés par le parquet.
> Lire l'histoire ici.

7. 400 moutons sur l’autoroute

Les Anglais disent “Il tombe des chiens et des chats” pour dire qu’il pleut à torrent, les Australiens pourraient dire qu’il tombe des moutons. Littéralement. A Melbourne, un camion a fait tomber 400 ovins sur l’autoroute située en contrebas dans la nuit de jeudi à vendredi, causant des dégâts sur plusieurs véhicules. Une voiture a même fait plusieurs tonneaux, sans toutefois faire de blessés.
> Lire l'histoire ici.