La crise fait déchanter l'Eurovision

  • A
  • A
La crise fait déchanter l'Eurovision
Loreen, la Suédoise, a gagné le trophée de l'Eurovision à Baku.@ Reuters
Partagez sur :

Quatre pays seront absents du prochain concours. La Grèce, frappée par une crise aiguë, sera bien présente.

>> L’info. Cette année, la France a peut être une chance de gagner... Quatre pays ont renoncé vendredi à participer au concours de l'Eurovision principalement pour des raisons budgétaires, selon les organisateurs. Les absents, lors de cette édition qui se déroule du 14 au 18 mai à Malmö en Suède, sont le Portugal, la Bosnie-Herzégovine, la Slovaquie et la Turquie. En revanche, la Grèce va bien faire le déplacement. Explications.

• Une année 2013 difficile pour le Portugal. Le gouvernement du président conservateur Anibal Cavaco Silva est toujours sous la tutelle de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI). Afin de ramener le déficit public à 4,5% du PIB, la coalition gouvernementale a adopté à la fin novembre un budget d'une rigueur sans précédent, marqué par une hausse généralisée des impôts. Mais la récession s'accentue et le chômage atteint des niveaux record, touchant près de 16% de la population active et 39% des jeunes.

portugal crise 930-310

© Reuters

• La Bosnie-Herzégovine se dirige vers la récession. Ce petit pays au cœur des Balkans est sous perfusion du FMI qui a approuvé, en septembre, un nouveau crédit de plus de 400 millions d'euros même si pour l'instant toute la somme n'a pas été débloquée. Après deux années de croissance en 2010 et 2011 (1,3%), la Bosnie-Herzégovine va, selon la Banque centrale du pays, basculer dans la récession.

slovaquie 930-620

© Reuters

• La Slovaquie doit redresser ses comptes publics. Malgré une croissance toujours positive (autour de 2%), la Slovaquie, qui a intégré la zone euro en 2009, peine à redresser ses comptes publics (4,6% du PIB). Du coup, le gouvernement a approuvé un budget 2013 qui comprend une importante réduction des dépenses (plus de 3 milliards d'euros) et une hausse des impôts. Même le chef de l'Etat, les ministres et les députés vont devoir payer une taxe supplémentaire de 5% sur leurs salaires.

• La Turquie, un cas à part. La délégation s'est plainte de "modifications du règlement" a précisé dans un communiqué l'Union européenne de radio-télévision, sans donner plus de précision.

>> Mais dans ce contexte de crise, il y a quelques bonnes nouvelles :

• L'invité surprise. L'Arménie revient après avoir renoncé, officiellement pour raisons de sécurité, à l'édition 2012 organisée par son voisin, l'Azerbaïdjan.

• L'invité exotique. C'est l'Armée du Salut qui est censée représenter la Suisse au prochain tournoi. Le public suisse a donné sa préférence à l'organisation caritative, représentée par six musiciens qui interpréteront le titre "You and me". Mais l'organisation cherche un compromis pour y participer, après des restrictions imposées par les organisateurs. En effet, selon un porte-parole de  l'Eurovison Song Contest, les membres de l'Armée du salut devront renoncer à porter leur uniforme lors de leur prestation, et ne pourront pas se produire sous le nom "Armée du salut". L'organisation s'abrite derrière les critères de l'Union européenne de radio-télévision (UER), selon lesquels, les chansons avec un message politique ou commercial sont interdites.