La Crimée en grande partie plongée dans le noir après une coupure d'électricité venant d'Ukraine

  • A
  • A
La Crimée en grande partie plongée dans le noir après une coupure d'électricité venant d'Ukraine
@ AFP
Partagez sur :

Cette panne d’électricité géante a contraint les autorités à décréter l'état d'urgence dans cette péninsule ukrainienne annexée en mars par Moscou.

La Crimée était en grande partie plongée dans le noir dimanche à la suite d'une coupure totale d'électricité venant d'Ukraine, suite à des "explosions" au niveau des lignes à haute tension, forçant les autorités à décréter l'état d'urgence dans cette péninsule ukrainienne annexée en mars par Moscou.

Instauration de l'état d'urgence. "Depuis 13H00 (10H00 GMT), plus d'1,64 millions de personnes n'ont plus accès à l'électricité", a annoncé le ministre russe de l'Energie dans un communiqué, annonçant l'instauration dans la péninsule de l'état d'urgence. L'électricité venant d'Ukraine a été coupée dans la nuit de samedi à dimanche, à 00H25 heure locale, soit 22H25 GMT, a précisé la branche locale du ministère russe des Situations d'urgence dans un communiqué, sans préciser la raison de cette coupure totale.

L'Ukraine soupçonnée d'être responsable. Pour le Premier ministre de Crimée, Sergueï Axionov, l'Ukraine est à l'origine de ce sinistre. "Je ne pense pas que l'Ukraine cherche (le responsable, ndlr). Ses agents l'ont peut-être fait eux-mêmes. J'estime qu'elle (leur) a donné son accord", a-t-il déclaré sur les ondes de la radio moscovite Govorit Moskva. Le député russe pro-Kremlin Frants Klintsevitch a qualifié la coupure d'électricité de "véritable acte terroriste", selon des propos repris par l'agence russe RIA Novosti.

Annexée par Moscou en mars 2014, la Crimée dépend toujours de son ancienne patrie, l'Ukraine, pour son approvisionnement en eau, en produits alimentaires mais surtout, en électricité.