La Corée du Nord tire trois missiles balistiques

  • A
  • A
La Corée du Nord tire trois missiles balistiques
Le dirigeant nord-coréen.@ KNS / KCNA / AFP
Partagez sur :

Les États-Unis, qui se disent "préoccupés", vont porter ces nouveaux tirs de missiles devant l'ONU.

La Corée du Nord a tiré trois missiles balistiques vers la mer du Japon mardi, a indiqué l'armée sud-coréenne, un peu plus d'une semaine après que Pyongyang a menacé de lancer une "action physique" contre un système antimissile américain déployé en Corée du Sud.

Des scud. Les missiles, lancés tôt mardi depuis la ville de Hwangju, dans l'ouest du pays, ont parcouru une distance comprise entre 500 et 600 km vers la mer du Japon, a précisé l'état-major interarmées sud-coréen dans un communiqué. Selon l'état-major interarmées, ces missiles, qui semblent être des Scud, ont une portée suffisante pour frapper tout le territoire sud-coréen.

L'ONU interpellé par les Washington. Les États-Unis ont annoncé lundi qu'ils allaient exprimer à l'ONU leur préoccupation à propos de ces nouveaux essais de missiles, effectués en violation des résolutions du Conseil de Sécurité. "Nous avons l'intention d'exprimer notre préoccupation aux Nations unies afin de renforcer la détermination internationale à tenir (la Corée du Nord) responsable de ces provocations", a déclaré le commandant Gary Ross, porte-parole du Pentagone.

Tensions croissantes. Depuis le quatrième essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier, suivi le 7 février par un tir de fusée généralement considéré comme un essai de missile balistique déguisé, les tensions ne cessent de s'aggraver dans la péninsule coréenne. Pyongyang a menacé le 11 juillet de lancer une "action physique" contre un bouclier antimissiles THAAD (Terminal High Altitude Area Defence) américain qui doit être déployé en Corée du Sud.