La Corée du Nord tire des missiles à courte portée en mer du Japon

  • A
  • A
La Corée du Nord tire des missiles à courte portée en mer du Japon
Le dirigeant nord coréen. Image d'illustration.@ KNS / KCNA / AFP
Partagez sur :

La Corée du Sud, qui a fait cette annonce jeudi, ne sait cependant pas s'il s'agit de fusées ou de missiles.

La Corée du Nord a tiré des projectiles à courte portée au large de ses côtes orientales jeudi, a annoncé le ministère sud-coréen de la Défense. L'événement a eu lieu quelques heures après l'adoption d'une résolution alourdissant nettement les sanctions contre Pyongyang.

100 à 150 kilomètres de portée. D'après le ministère, six projectiles dotés apparemment d'une portée de 100 à 150 kilomètres ont été tirés en mer du Japon à 10h (2h du matin en France). Le porte-parole, Moon Sang-gyun, a déclaré que le ministère était toujours en train de tenter de déterminer s'il s'agissait de missiles à courte portée ou de fusées. "La Corée du Sud surveille tout mouvement supplémentaire que pourrait faire le Nord", a-t-il ajouté.

Une habitude. La Corée du Nord tire à intervalles réguliers des missiles ou des fusées pour signifier son mécontentement vis-à-vis de ses voisins et plus largement de la communauté internationale. Les sanctions décrétées mercredi par le Conseil de sécurité de l'ONU sont les plus lourdes jamais infligées à la Corée du Nord, qui a mené le 6 janvier son quatrième essai nucléaire, suivi le 7 février par le tir d'une fusée généralement perçu comme un test de missile balistique déguisé. 

Des sanctions qui satisfont Séoul. La présidente sud-coréenne Park Geun-hye a salué jeudi l'adoption par l'ONU d'une nouvelle série de lourdes sanctions contre la Corée du Nord, estimant qu'il s'agissait d'un message fort. "J'espère sincèrement que le Nord va à présent abandonner son programme de développement nucléaire et emprunter la voie du changement", a déclaré Park Geun-hye. Celle-ci s'exprimait avant l'annonce que Pyongyang avait tiré des projectiles en mer du Japon.