La Corée du Nord se met au ski

  • A
  • A
La Corée du Nord se met au ski
@ Reuters
Partagez sur :

Le leader nord-coréen Kim Jong-Un veut faire construire un grand domaine skiable.

Le jeune dirigeant de Corée du Nord a lancé un appel national pour accélérer les travaux de construction d'un domaine skiable "de classe mondiale", qui doit être terminé d'ici la fin de l'année, poussant des experts sud-coréens à s'interroger sur les raison de cet enthousiasme.

Dans un message publié mardi soir par l'agence officielle KCNA, Kim Jong-Un, qui a suivi une partie de sa scolarité en Suisse, qualifie ces efforts de "gigantesques travaux patriotiques". Le projet comprend 110 kilomètres de pistes, un hôtel, un héliport et des des téléphériques, dans le nord-est du pays, sur le mont Masik. La station, construite par les militaires, "donnera à la population, aux écoliers et aux enfants des conditions de vie joyeuses et agréables", a déclaré le dirigeant dans son message adressé aux soldats et aux civils, une semaine après s'être rendu sur les lieux des travaux.

Des décennies de mauvaise gestion économique, d'investissements consacrés pour une large part à la défense et au programme nucléaire, ainsi que les sanctions internationales, ont appauvri le pays, dont une grande partie de la population souffre régulièrement de pénuries alimentaires.

Au Sud, les analystes spécialisés dans la Corée du Nord, un des pays les plus secrets et les plus reclus de la planète, s'interrogent sur les raisons de l'enthousiasme du dirigeant pour cette station de ski. Certains pensent que le Nord prévoit de proposer d'accueillir une partie des épreuves des Jeux olympiques d'hiver qui se dérouleront dans la ville sud-coréenne de Pyeongchang en 2018. D'autres estiment que le Nord souhaite développer son offre touristique, pour obtenir les devises étrangères dont il a cruellement besoin.