La Corée du Nord annule une visite américaine

  • A
  • A
La Corée du Nord annule une visite américaine
Kenneth Bae, détenu en Corée du Nord depuis plus d'un an, a été renvoyé dans un camp de travail après une longue hospitalisation. Il avait été condamné en mai 2013 à 15 ans d'internement pour avoir tenté de "renverser" le régime, selon l'agence nord-coréenne officielle KCNA.@ Capture d'écran - Chosun Sinbo Online
Partagez sur :

ÉCHEC - L'ambassadeur Robert King devait se rendre à Pyongyang pour œuvrer à la libération d'un prisonnier, Kenneth Bae.

L'INFO. Les relations se tendaient à nouveau lundi dans la péninsule coréenne, après l'annulation par le Nord de la visite d'un émissaire des États-Unis, censé œuvrer à la libération d'un ressortissant américain, et l'annonce du calendrier des manœuvres militaires américano-coréennes dénoncées par Pyongyang. Les frictions entre Pyongyang d'un côté et Séoul et Washington de l'autre, devraient dominer l'agenda lors de la visite en Asie du secrétaire d'État américain John Kerry, qui démarre jeudi.

Deuxième échec. Dans un communiqué publié dimanche soir, le département d'État s'est dit "profondément déçu par la décision de la Corée du Nord de retirer son invitation à l'ambassadeur (Robert) King", qui devait oeuvrer à la libération de Kenneth Bae, un Américain d'origine coréenne détenu par Pyongyang depuis novembre 2012. Le département d'État n'avait pas fait état publiquement de cette invitation qu'aurait adressée la Corée du Nord à l'ambassadeur King, qui est depuis 2009 l'envoyé spécial des États-Unis pour les questions des droits de l'homme en Corée du Nord. C'est la seconde fois qu'un voyage prévu de Robert King à Pyongyang, pour négocier la libération de M. Bae, capote à la dernière minute.

"Nous continuerons de travailler activement pour assurer la remise en liberté de M. Bae", un Américain de 45 ans, a écrit dans son communiqué la porte-parole de la diplomatie américaine, Jennifer Psaki. Celle-ci a précisé qu'"à la demande de la famille Bae (aux États-Unis, ndlr) le révérend (Jesse) Jackson a proposé de se rendre à Pyongyang en mission humanitaire pour faire libérer M. Bae".

Kenneth Bae, détenu en Corée du Nord depuis plus d'un an, a été renvoyé dans un camp de travail après une longue hospitalisation. Il avait été condamné en mai 2013 à 15 ans d'internement pour avoir tenté de "renverser" le régime, selon l'agence nord-coréenne officielle KCNA.

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - Un détenu américain dans un camp de travail

DECLA - Un Rodman contre un détenu américain

ITW - L'appel d'un prisonnier US