La Chine se découvre une Première dame

  • A
  • A
La Chine se découvre une Première dame
Peng Liyuan sera t-elle une "Première dame à l'occidentale ?@ Reuters
Partagez sur :

A Moscou, l'épouse du nouveau chef de l'Etat a été en pleine lumière. Une première pour les Chinois.

L’info. Lors de sa première apparition officielle à Moscou samedi, Peng Liyuan - l'épouse du nouveau dirigeant chinois Xi Jinping - a focalisé l'attention des médias… peu habitués à voir une Première dame chinoise sortir de l’ombre.

Peng Liyuan et Xi Jinping.

© Reuters

En boucle à la télévision chinoise. La séquence de l’arrivée du couple présidentiel chinois en Russie - destination choisie par Xi Jinping pour son premier déplacement à l'étranger - n’a duré que quelques secondes samedi mais elle a été vue et revue depuis à la télévision chinoise.

Poutine éclipsé. Plutôt que de choisir une photo de la poignée de main entre le président russe Vladimir Poutine et Xi Jinping, les grands quotidiens de Pékin ont privilégié un cliché montrant le dirigeant chinois et Peng Liyuan à leur sortie d'avion. Samedi, la photo s'étalait en première page du journal Xinjingbao, du China Daily, du Global Times et du Quotidien du peuple.

PengLiyuanjrnxtwitter930

© CAPTURE TWITTER

Un geste rarissime. Portant un sac à main et un manteau cintré bleu foncé, Peng Liyuan, 50 ans, a descendu la passerelle de l'avion d'Air China, aux côtés de son mari dont elle a même saisi le bras un instant. Un geste rarissime dans la vie publique des leaders communistes chinois.

Peng Liyuan au bras de Xi Jinping.

© Reuters

Déjà icône de mode. Comme c’est le cas pour une Michelle Obama, Peng Liyuan a vu sa tenue passée au crible par les médias. Quelques heures seulement après la fameuse sortie de l'avion, l'équivalent chinois d'Ebay proposait déjà en "pré-vente" le "manteau" de la Première dame entre 60 et 1.200 euros.

Sans-titre-2930

Ex-chanteuse… et général dans l'armée. Peng Liyuan a été une chanteuse de folk très populaire dans l’empire du Milieu : des confins de la Chine jusqu'à Pékin, tous les Chinois connaissent cette soprano, star pendant 25 ans du gala du nouvel an de la télévision d'Etat, dont chaque édition est regardée par des centaines de millions de personnes. Elle a ensuite été élevée au grade de général dans l'armée.

Peng Liyuan 930x620

© MAXPPP

L’atout charme de la direction chinoise ? La prestation de la Première dame pourrait, selon le grand journal du soir de Nankin, "démythifier la direction chinoise" ou encore "atténuer les préjugés internationaux comme la théorie de la menace chinoise".

Une petite révolution pour la Chine. La modernité de Peng Liyuan contraste avec ce à quoi les Chinois ont été habitués ces trente dernières années. Depuis Jiang Qing, dernière femme de Mao Tsé-toung, les épouses des dirigeants chinois sont en effet restées dans l'ombre.

Une "Première dame à l'occidentale" ? Si l’allure de Peng Liyuan tranche avec celle de l’austère épouse de l'ex-président Hu Jintao, Liu Yonqing, il est trop tôt pour dire si elle sera une "Première dame à l'occidentale" selon les sinologues.