La Chine passe au Lapin

  • A
  • A
La Chine passe au Lapin
La Chine va basculer dans l'année du Lapin. Et ça se voit.@ REUTERS
Partagez sur :

Le Nouvel an chinois sera célébré jeudi. Année du Lapin oblige, l’animal pullule en Chine.

Le Chine s’apprête à passer de l’année du Tigre à celle du Lapin. Et ça se voit. En civet, en animal de compagnie ou devant les devantures des magasins, le petit animal est partout, avant même le Nouvel an, dans la nuit du 2 au 3 février. Et les choses ont bien changé depuis 1999, dernière année où le rongeur a eu droit à son année en Chine.

L’influence d’Internet

Les nouvelles technologies sont en effet passées par là. Ainsi, le geste traditionnel de joindre les mains pour souhaiter succès et bonheur à ses proches sera un peu différent cette année, puisque les Chinois seront invités à lever les pouces pour symboliser les oreilles du lapin. Ce geste a été popularisé par Internet, où il est jugé très "geili". Ce néologisme, synonyme de "cool" ou "tendance", est né sur la Toile. Consécration suprême, il a été repris dans les colonnes du Quotidien du peuple, le journal officiel du parti communiste.

L’influence d’Internet se fera surtout sentir au niveau de la consommation, puisque la Toile participe à sa façon à la frénésie d'achats du Nouvel an chinois, en offrant des milliers de promotions en ligne pour des alcools, mets et voyages. Apple ne s’y est pas trompé, puisque la marque à la pomme propose sur boutique numérique iTunes, des applications pour iPhone diverses et variées : pétards virtuels détonnant quand on secoue son téléphone, des horoscopes d'astrologues couvrant la nouvelle année lunaire, ou encore un kit pour personnaliser ses photo-portraits avec des oreilles de… lapin, évidemment.

Boulimie de consommation

Des commerçants plus traditionnels profitent aussi de l’émergence du petit animal aux grandes oreilles. Dans toute la Chine, des restaurants affichent à leur carte des lapins cuisinés pour le banquet du Nouvel an. Les vendeurs de lapins s’en donnent aussi à cœur joie. "Les gens m'en achètent grâce à l'année du Lapin", confirme à la sortie d'un marché en plein air de Pékin, Zhao Jizhang, armé de sa charrette à bras et qui vend des lapins nains dans des cages tout aussi minuscules. Les prix décollent pour un lapin très prisé, le Blanc de Hotot, qui présente la caractéristique d'avoir l'oeil cerclé de noir, d'où son surnom de lapin-panda. Le panda géant est l'animal emblématique de la Chine.

Cette boulimie de consommation ne plaît cependant pas à tout le monde. L'association de défense des animaux Peta a interpellé mercredi la célèbre actrice Gong Li pour la prier de cesser de porter de la fourrure de lapin. L'ONG a aussi demandé aux consommateurs chinois de ne pas acheter de lapins de compagnie pour la fête du Printemps. Pas sûr que le 1,3 milliard de Chinois concernés soit sensible à cet appel.