Chine : la politique de l'enfant unique, c'est fini

  • A
  • A
Chine : la politique de l'enfant unique, c'est fini
@ AFP
Partagez sur :

Selon l'agence officielle Chine Nouvelle, la Chine met fin à la politique de l'enfant unique et autorise deux enfants pour tous les couples. 

La Chine a annoncé officiellement jeudi la fin de la politique dite de l'enfant unique et va autoriser tous les couples chinois à avoir deux enfants, selon un communiqué du Parti communiste rapporté par l'agence Chine nouvelle.

Un assouplissement en 2013. Cette décision, de portée historique, fait suite à un assouplissement il y a deux ans - Pékin ayant permis aux Chinois d'avoir deux enfants si l'un des deux parents était lui-même enfant unique - et est destinée à corriger l'inquiétant déséquilibre hommes-femmes et à enrayer le vieillissement de la population.

Une décision du comité central du PC. L'annonce, qui met fin à quelque 35 ans d'une politique souvent décriée pour ses abus - avortements forcés notamment -, était attendue après de nombreux appels en ce sens d'experts chinois d'agences officielles ou d'instituts de recherche. La décision a été prise lors du 5ème plénum du comité central du PC chinois, qui s'est conclu jeudi, selon l'agence officielle, après quatre jours de travaux consacrés à l'adoption du 13e plan quinquennal (2016-2020).

Le dernier assouplissement, fin 2013, avait eu un effet limité : il n'a pas été mis en place partout et beaucoup de couples chinois, pour des raisons financières, ne souhaitent qu'un enfant. La quasi-totalité des 55 minorités ethniques du pays ne sont pas soumises à la politique de limitation des naissances, et les Chinois de la campagne pouvaient déjà avoir deux enfants si le premier était une fille.