La chanson du roi fait un flop aux Pays-Bas

  • A
  • A
La chanson du roi fait un flop aux Pays-Bas
@ Capture écran YouTube
Partagez sur :

L'auteur de la chanson officielle l'a retirée après que sa diffusion eut provoqué un déluge de critiques.

L'auteur de la chanson officielle choisie pour le couronnement du nouveau roi des Pays-Bas Willem-Alexander le 30 avril l'a retirée après que sa diffusion eut provoqué un déluge de critiques et de sarcasmes. "Chers compatriotes, après avoir encore dû bloquer une nouvelle insulte sur mon compte Twitter, je n'en peux plus", a déclaré samedi soir le compositeur néerlando-britannique de la chanson, John Ewbank, sur sa page Facebook. "Mes excuses à ceux qui trouvaient que cette chanson était appropriée (...) mais je retire par la présente le Koningslied (la Chanson du roi)", a-t-il écrit.

Des dizaines de milliers de Néerlandais ont exprimé leur mécontentement, notamment sur les réseaux sociaux, depuis la diffusion vendredi de cette chanson, un improbable mélange de musique populaire, de chant choral et de rap. Une pétition en ligne rejetant ce morceau qualifié d'"imbécile" a récolté plus de 38.000 signatures. La chanson, qui dure plus de cinq minutes, est interprétée par 51 artistes néerlandais, dont certains sont des stars aux Pays-Bas.

La commission nationale chargée de l'organisation des cérémonies du couronnement de Willem-Alexander s'est déclarée déçue par la renonciation du compositeur, tout en soulignant qu'elle la comprenait. "L'intention d'accompagner le roi le 30 avril avec une chanson demeure. La commission trouvera une solution, ensemble avec la télévision publique néerlandaise", selon un communiqué cité par l'agence de presse ANP.

Les paroles de la chanson ont particulièrement suscité l'indignation et les moqueries du public. "J'ai construit une digue avec mes mains nues et je retiens l'eau", ou encore  "A travers la pluie et le vent, je resterai près de toi, je te protège contre tout ce qui vient, je veillerai si tu dors, je te protégerai contre la tempête, je te garderai en sécurité aussi longtemps que je vivrai". "La chanson donne l'impression que Willem-Alexander est une sorte de dieu et que nous sommes ses sujets auxquels il offre sa vie ... surtout pas de ça !", s'indigne un Néerlandais anonyme, résumant les sentiments de ses compatriotes attachés à une société égalitaire.