La Catalogne en grève mardi pour défendre ses droits

  • A
  • A
La Catalogne en grève mardi pour défendre ses droits
Le référendum de dimanche, et les violences qui l'ont accompagné, ont déjà suscité d'importantes mobilisations en Catalogne, ici à Barcelone.@ PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP
Partagez sur :

Initié par des syndicats minoritaires, le mouvement social de mardi a pris de l'ampleur après les violences policières observées en marge du référendum sur l'indépendance de la Catalogne.

Après le vote houleux, la grève générale. La Catalogne est à l'arrêt mardi, du FC Barcelone à la fameuse Sagrada Familia, pour défendre ses "droits" et dénoncer les violences policières en marge du référendum interdit sur l'indépendance dimanche, alors que le fossé semble se creuser de plus en plus avec Madrid.

Crise politique profonde. Cette grande mobilisation, ponctuée de manifestations, intervient deux jours après l'organisation d'un référendum d'autodétermination interdit par le pouvoir central. La police et la garde civile sont intervenues dans une centaine de bureaux de vote pour saisir urnes et matériel électoral, mais non sans violence. Le scrutin auquel ont participé de très nombreux Catalans a ouvert la crise politique la plus profonde traversée par l'Espagne depuis le rétablissement de la démocratie dans le pays en 1977.

Universités, transports, musées... La grève avait dans un premier temps été convoquée par des syndicats minoritaires. Mais finalement, après les brutalités et les violences ayant amené dimanche plus de 800 personnes à solliciter une assistance médicale, les syndicats majoritaires dans la région ont décidé d'y adhérer pour montrer une image d'unité face à ces agressions. Les associations et partis indépendantistes, qui ont une importante capacité de mobilisation, également.

La grève est prévue au port de Barcelone, dans les universités publiques, les transports, le Musée d'art contemporain (MACBA), parmi les employés de l'opéra et même ceux de la fameuse Sagrada Familia, la cathédrale de Gaudi. Le Barça suivra aussi la grève : ni les équipes professionnelles ni celles des jeunes ne s'entraîneront mardi. Les organisateurs veulent en faire une démonstration "de paix".