La Californie pourrait libérer des détenus pour faire des économies

  • A
  • A
La Californie pourrait libérer des détenus pour faire des économies
Partagez sur :

Arnold Schwarzenegger, le gouverneur de l'Etat, doit présenter un plan qui prévoit la libération de 44.000 détenus au total.

Des dizaines de milliers de détenus pourraient être libérés des prisons de Californie. C'est la solution trouvée par Arnold Schwarzenegger, le gouverneur de l'Etat, pour faire face à la surpopulation carcérale et au manque de moyens pour financer le système pénitentiaire. Il devrait présenter un plan en ce sens d'ici un peu plus d'un mois à trois juges fédéraux. Mais les élus conservateurs ont déjà fait savoir leur opposition.

La Californie compte plus de 155.000 personnes incarcérées dans 33 prisons, pour seulement 84.000 places disponibles. Attaqué par des prisonniers, en vertu du 8e amendement de la Constitution, qui punit les traitements cruels et inhumains, le système pénitentiaire californien vacille. Alors que 44 des 50 états de l’Union font face au même problème, les juges cherchent des parades pour ne pas avoir à verser des centaines de millions de dollars de dommages aux détenus.

La Californie dépense, chaque année, 14.000 dollars pour loger, nourrir, soigner et réinsérer chacun de ses pensionnaires. La facture, d’un total de plus de 2 milliards, est insupportable pour le déficit de l’Etat qui est déjà à plus 26 milliards de dollars pour 2009.

Les autorités envisagent donc de libérer progressivement 44.000 prisonniers, à raison de 1.500 chaque mois, en commençant par les plus âgés et les infirmes, puis ceux qui auront moins d’un an de peine restant à purger. Les assignations à résidence et le port de bracelet électronique sont également envisagés, tout comme la suppression de la prison pour les vols en dessous de 2.500 dollars ainsi que pour les consommateurs de cannabis.

Europe1.fr avec Benoit Clair

> 255 blessés dans des émeutes en prison

> Les prisons de New York pourraient devenir payantes